EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Covid-19 : l’impact dévastateur de la pandémie sur les femmes et des enfants vulnérables

Des femmes âgées attendent de se faire vacciner contre le Covid-19 à Chennai, en Inde le 20 mars 2021.
Des femmes âgées attendent de se faire vacciner contre le Covid-19 à Chennai, en Inde le 20 mars 2021. Tous droits réservés ARUN SANKAR, AFP
Tous droits réservés ARUN SANKAR, AFP
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La pandémie Covid-19 continue de creuser les inégalités dans le monde. La crise a gravement perturbé les interventions sanitaires essentielles, avec un impact disproportionné sur les femmes et les enfants les plus vulnérables

PUBLICITÉ

La pandémie Covid-19 a exacerbé les inégalités dans le monde, perturbant gravement les interventions sanitaires essentielles, avec un impact disproportionné sur les femmes et les enfants les plus vulnérables.

C’est le constat de l’ONU qui souhaite placer les plus vulnérables à la tête de son agenda du développement durable.

Pour cela, Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres a nommé fin juin la présidente de l’Estonie, Kersti Kaljulaid, à un nouveau poste de défenseuse mondiale de "Toutes les femmes, tous les enfants", une campagne des Nations Unies pour promouvoir l'accès aux soins de santé pour les femmes, les enfants et les adolescents.

Depuis le début de l'épidémie, la violence contre les femmes s’est intensifiée dans le monde entier. La pandémie a aussi réduit l'accès aux services de santé pour les femmes notamment en gynécologie et obstétrique. La crise sanitaire a également dégradé les conditions de travail des femmes ainsi que leur santé, physique et mentale, et empêché de nombreux enfants d'aller à l'école.

"Une question de vie ou de mort"

"Il est évident que pendant cette pandémie, ce sont les plus faibles qui souffrent le plus", explique la défenseuse de l’ONU, pour qui il s’agit d'un des _"plus grands défis des prochaines décennies." _

"Les femmes, dans la plupart des pays développés ont perdu du terrain sur leurs au niveau de leurs opportunités dans la société. Les enfants des pays développés qui ont besoin d'aide, avec les programmes d’alimentation scolaire par exemple, ont perdu l'accès à ce type de programmes car nous nous sommes précipités pour fournir d’autres programmes d’aide", explique t'elle. "Imaginez maintenant des femmes et enfants qui étaient en situation encore plus précaire avant la pandémie, ils perdent eux aussi du terrain. Mais pour eux, ce recul pourrait être une question de vie ou de mort"

Pour la Présidente de l'Estonie, la crise du Covid est une menace sans précédent, qui risque si rien est fait d’inverser des décennies de progrès en matière de santé des femmes et des enfants.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Une exposition en hommage aux femmes qui ont combattu les nazis à Berlin

No Comment : l'hôpital pour enfants de Kyiv a rouvert partiellement

Parascolaire en treillis : des adolescents ukrainiens se préparent à une "longue guerre"