DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

À Rome, un pont en carton s'est élevé sur le Tibre, suivant les traces de Michel-Ange

Access to the comments Discussion
Par Margaux Racaniere
euronews_icons_loading
À Rome, un pont en carton s'est élevé sur le Tibre, suivant les traces de Michel-Ange
Tous droits réservés  Ponte Farnese
Taille du texte Aa Aa

Du carton, du ruban adhésif et rien d'autre ! Ce sont les matériaux choisis par l'artiste français Olivier Grossetête pour construire un pont de 18 mètres de haut au-dessus du Tibre à Rome.

Une dizaine de bénévoles ont construit la structure en intérieur, avant de l'acheminer jusqu'aux berges du fleuve. Le pont flottera au-dessus de l'eau, suspendu par trois gros ballons.

C'est ce qui nous a paru le plus pertinent : faire un pont pour continuer l'histoire du pont Farnese, commencé par Michel-Ange.
Olivier Grossetête
Artiste Plasticien

L'installation vise à rendre hommage et compléter symboliquement un projet du cardinal Farnese au XVI° siècle : relier le palazzo Farnese aux jardins de la villa Farnesina, de l'autre côté du Tibre.

Le projet avait été confié à ni plus ni moins que Michel-Ange, mais n'avait jamais pu arriver à son terme. Trop cher, même pour le cardinal Farnese, celui qui allait devenir le future pape Paul III.

L'artiste Olivier Grossetête a déjà de l'expérience dans ce type d'installations architecturales temporaires, mais jamais sur un fleuve.

"Ce sont des constructions très fragiles, très sensibles au vent, et construire au-dessus d'un fleuve cela rajoute des challenges", conclut l'artiste.

Sources additionnelles • EBU