DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Inondations : Angela Merkel détaille l'aide aux sinistrés et répond aux critiques

Par Laura Berlioz
euronews_icons_loading
Inondations : Angela Merkel détaille l'aide aux sinistrés et répond aux critiques
Tous droits réservés  CHRISTOF STACHE/AFP or licensors
Taille du texte Aa Aa

Après le drame, les inondations meurtrières qui ont fait au moins 169 morts en Allemagne vient l'heure des premières constatations et des questions. Les sinistrés ont tout perdu et ont besoin d' une indemnisation. Angela Merkel la chancelière s'est rendue a Bad Münstereifel. Elle a répondu à certaines questions notamment sur les dédommagements.

"Nous le partageons 50/50 entre gouvernements fédéraux et étatique. Nous essayons de nous rapprocher de l'aide que nous avions apportée lors des dommages causés par les inondations passées, même si cette fois, nous aurons beaucoup plus à faire.", détaille la chancelière allemande.

Des questions également sur des défaillances de l'Etat : "Le service météorologique allemand ainsi que l'Office fédéral de la protection civile et de la gestion des catastrophes avaient donné la l'alerte. Bien-sûr, ce n'est pas facile d'avoir une idée précise de la situation quand vous n'avez pas vécu d'inondations comme celles-ci depuis des années".

Répondre aux questions et apporter des solutions. Après un tel drame, les sujets environnementaux seront au cœur du débat public. Tous craignent que ces épisodes se multiplient.

"Et il faut s'y préparer. Pour cela nous devons mettre en place un arsenal légal pour ce reconstruire. Cela passe par un long catalogue de mesures comme par exemple la création de zones de rétention des pluies, où l'eau peut aussi être absorbée en cas d'urgence. C'est la lourde tache qui nous attend au cours de cette décennie", explique Armin Laschet, ministre-président de Rhénanie du Nord-Westphalie

Le gouvernement promet une aide d'urgence de près de 300 millions d'euros ainsi qu'un plan de reconstruction de plusieurs milliards pour les infrastructures. Les formulaires de demande devraient être disponibles dans la semaine.