DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 : le pass sanitaire obligatoire en France

Par Euronews
euronews_icons_loading
Covid-19 : le pass sanitaire obligatoire en France
Tous droits réservés  Laurent Cipriani/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Le pass sanitaire est désormais obligatoire en France. A la veille de son déploiement, les français et les françaises étaient nombreux à se faire tester. Il doit être composé d'une attestation de vaccination, d'un test PCR négatif, ou d'une preuve de rétablissement du Covid-19.

Depuis ce mercredi 21 juillet, le pass sanitaire est nécessaire pour se rendre dans les lieux culturels et de loisirs, rassemblant plus de 50 personnes à partir de 17 ans. Musées, cinémas, bibliothèques, salles de sport... partout où il sera exigé, le port du masque ne sera pas demandé. Toutefois, les préfets, exploitants ou organisateurs pourront décider localement de le rendre obligatoire.

Le projet de loi prévoit également d'étendre ce pass aux bars, restaurants (et même en terrasse), trains, avions...,à partir du 1er août.

Un variant plus contagieux

Oui nous avons une arme : la vaccination
Olivier Véran
Ministre de la Santé en France

Des nouvelles mesures surviennent alors que la France connaît une forte augmentation du nombre de contaminations, notamment en raison du variant Delta, comme l'a indiqué le ministre de la Santé Olivier Véran hier mardi à l'Assemblée nationale : "Nous étions hier à 18.000 contaminations sur 24 heures seulement. Cela veut dire que nous avons une augmentation de la circulation du virus de l'ordre de 150% sur une semaine. Oui, nous avons une arme: la vaccination. Oui, nous avons des vaccins."

Cédric O, secrétaire d'Etat chargé de la transition numérique, a alerté sur l'urgence de détenir le pass, pour ne pas subir des restrictions encore plus lourdes.

Et en Espagne...

Mais après plus d'un an et demi de pandémie, les contraintes sanitaires sont de plus en plus difficiles à accepter. En Espagne par exemple, à Majorque, de nombreux jeunes touristes européens sont venus pour faire la fête, sans se soucier des gestes barrières. Si l'île était parvenue à ne pas être traitée comme l'Espagne péninsulaire, avec des taux d'incidence plus bas, le variant Delta a, là encore, changé la donne.