DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Italie : L'entreprise française Carmat vend son coeur artificiel pour la première fois

Par Laura Berlioz
euronews_icons_loading
Un coeur artificiel de la société Carmat, le 29 août 2018
Un coeur artificiel de la société Carmat, le 29 août 2018   -   Tous droits réservés  Bertrand Guay / AFP
Taille du texte Aa Aa

C'est une première en Europe. Après l'obtention d'une certification européenne en décembre 2020, l'entreprise Carmat a été greffé en Italie. Pour la première fois en Europe, un cœur entièrement artificiel avec des valves biologiques a été implanté à Naples. Ce modèle présente de nombreux avantages.

"Le 'Carmat' a quatre valves biologiques. Il est clair déjà qu'il est beaucoup plus facile à gérer. Tout d'abord, il n'est pas bruyant. Le fait qu'il ait des valves signifie qu'il n'y a pas besoin de décoaguler, ce qui réduit le risque de thrombose et d'hémorragie", détaille Marisa De Feo, directrice du service de chirurgie cardiaque, hôpital Monaldi.

Aux Etats-Unis, le modèle a déjà été utilisé mais c'est une première en Europe depuis la certification de décembre 2020. La chirurgie a été réalisée sur un patient de 56 ans pour servir de relais dans l'attente d une autre greffe.

"Il y a des capteurs à l'intérieur des chambres, qui surveillent en permanence le patient. Ainsi, nous savons à tout moment quelle est la pression aortique et quelle est la pression pulmonaire du patient. Ces données nous permettent de savoir quand le patient pourra enfin avoir la greffe. ", explique Cristiano Amarelli, médecin-chef au service de chirurgie cardiaque

Chaque cœur produit par l'entreprise française Carmat coûte en moyenne 150 000 euros.