DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Pologne : l'avenir de la chaîne d'infos TVN24 en suspens

Access to the comments Discussion
Par Magdalena Chodownik
euronews_icons_loading
Pologne : l'avenir de la chaîne d'infos TVN24 en suspens
Tous droits réservés  Czarek Sokolowski/The Associated Press
Taille du texte Aa Aa

La première chaîne d'information de Pologne, TVN24, dans le viseur du pouvoir. L'autorité de régulation de l'audiovisuel a suspendu la prolongation de la licence de diffusion de la chaîne.

Détenue par le groupe américain Discovery, TVN24 est réputée critique vis-à-vis du gouvernement conservateur. Une nouvelle loi est en débat pour limiter l'actionnariat étranger des médias et la chaîne d'informations pourrait voir sa licence suspendue prochainement.

Des tentatives pour museler la presse dénonce un représentant de l'association de journalistes indépendants, Press Club Polska.

"À notre avis, la décision de ne pas prolonger la licence de TVN24 semble être une tentative de faire pression sur les médias indépendants" estime Wojciech Tumidalski. "En ce qui concerne ce projet de "loi TVN", comme ils l'appellent, il est inacceptable de faire passer une loi contre une seule entité économique qui joue un rôle important sur le marché des médias et qui est simplement un média indépendant qui défie le gouvernement."

TVN24 est regardée chaque jour par 4,5 millions de personnes. Sa licence expire le 26 septembre prochain.

"Ce ne sont pas les politiques qui déterminent notre agenda"

Dans un communiqué, la direction de la chaîne souligne que "le conseil de l'audiovisuel polonais avait accepté en 2015, que la société prenne des capitaux américains". "Nous ne céderons à aucune pression et nous resterons indépendants en agissant au nom de nos téléspectateurs" indique TVN24.

"Ce ne sont pas les politiques qui déterminent notre agenda", explique Brygida Grysiak, rédactrice en chef adjointe, "notre agenda est déterminé par des personnes pour lesquelles les décisions prises par les hommes et femmes politiques sont d'une importance fondamentale. Nous avons le sentiment que c'est un moment où nous sommes tout simplement, absolument indispensables à nos téléspectateurs"._

Le parti Droit et Justice au pouvoir exhorte le Parlement à adopter la nouvelle législation sur les médias. Et il semble que la licence de TVN24 ne sera pas prolongée tant que cette nouvelle loi ne sera pas votée.

"Il y a des inconvénients très importants dans ce projet de loi, qui doivent être clarifiés" explique Teresa Brykczyńska du Conseil de l'audiovisuel, "afin que le Conseil national puisse, en toute conscience, et conformément à la loi polonaise, prolonger cette licence."

"La situation de la télévision peut encore évoluer. Non seulement les journalistes locaux et le public polonais sont préoccupés par la situation, mais aussi la diplomatie américaine. Un vote sur la nouvelle loi sur les médias doit avoir lieu en août", précise notre correspondante à Varsovie, Magdalena Chodownik