DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Turquie : une centrale thermique au péril des flammes

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Les environs de la centrale de Kemerkoy ont été évacués
Les environs de la centrale de Kemerkoy ont été évacués   -   Tous droits réservés  Emre Tazegul/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Les incendies qui font rage dans le sud de la Turquie menaçaient ce jeudi une centrale thermique, qui abriterait des milliers de tonnes de charbon, une roche combustible. La zone a été évacuée.

Pusieurs zones du littoral sud de la Turquie étaient plongées dans l'ombre ce jeudi par un épaix nuage de fumée. Depuis plus d'une semaines, elles sont ravagées par de féroces incendies.

Dans province de Mugla, un secteur inquiète particulièrement : celui de Kemerköy, qui abrite la centrale thermique du même nom.

Un temps éteintes, les flammes ont été ravivées par le vent dans la journée de mercredi. Elle encerclaient ce jeudi matin la centrale, qui abrite des milliers de tonnes de charbon. La décision a été prise d'évacuer le site et plusieurs centaines de villageois vivant aux alentours.

Eté cauchemardesque à Marmaris

La même situation catastrophique avait lieu non loin de là, au alentours de Marmaris. L'été a viré au cauchemar autour de cette station balnéaire apprécié des touristes et du président Erdogan, qui y a fait construire sa résidence d'été.

Des chaleurs historiques ont été enregistré autour de la ville : 45,5 degrés cette semaine, du jamais vu, selon un responsable local. Des conditions climatiques qui complique la tâche des pompiers.

Emre Tazegul/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Des gens observent le paysage brûler les pieds dans l'eau à MarmarisEmre Tazegul/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved

"Des gens ont été brûlés et d'autres intoxiquées. Nous sommes intervenus malgré les flammes car c'est notre devoir. Maintenant, les équipes de soutien sont arrivées et c'est à leur tour. Comme vous pouvez le voir, tout le monde se bat, bec et ongles", témoigne Mehmet Kara, professionel du tourisme et pompier volontaire engagé dans la lutte contre les incendies.

Au moins huit personnes sont mortes dans les incendies en Turquie ces denriers jours. Quelque 180 feux ont ravagé des forêts et des terres agricoles. Ces feux pourraient se reproduire voire s’intensifier à l'avenir selon les scientifiques qui accusent le dérèglement climatique.