DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Grèce : les pompiers luttent contre les flammes dans plusieurs régions

Access to the comments Discussion
Par Laura Berlioz
euronews_icons_loading
Grèce : les pompiers luttent contre les flammes dans plusieurs régions
Tous droits réservés  LOUISA GOULIAMAKI/AFP or licensors
Taille du texte Aa Aa

Deux morts, une vingtaine de blessés et des milliers d'hectares détruits. Depuis trois jours, des feux ravagent une partie de la Grèce. L'incendie de l'Attique, parti depuis la banlieue nord-ouest de Varympompi, reste incontrôlable. Il a calciné une grande partie du poumon vert d’Athènes. Des milliers de personnes ont dû fuir leurs maisons tandis que des habitations ont pris feu pendant la nuit. Après avoir détruit des champs et des habitations, les flammes s'attaquent aux routes.

Le bilan humain porté à 2 morts

Pendant ce temps, un homme a été tué par la chute d'un pylône électrique dans une zone près d'Athènes, un autre, retrouvé inanimé est mort dans son usine de Krioneri. De nos nombreux défis attendent les pompiers pour éviter que ce bilan ne s'alourdisse.

"_Il y a actuellement des vents très forts qui rendent l'effort de lutte contre les incendies très difficile. La forêt n'est pas facile d'accès ni pour les véhicules ni pour les sections piétonnes des pompiers. Il y a beaucoup de gens qui ne veulent pas quitter leur domicile, surtout les personnes vulnérables. C'est notre plus grand défi : les transférer dans certaines structures d'accuei_l", détaille Nikos Peppas, élu de l'Attique.

Des pompiers européens en renfort

Une cinquantaine de brasiers restent actifs dans le pays, les plus critiques se situant sur l'île d'Eubée près de la capitale, où des centaines de personnes ont dû être évacuées par bateau. Dans cette zone touristique, le temps presse tant les flammes gagnent le rivage. Autre région en tension : le Péloponnèse dans le sud du pays.

Les pompiers grecques ont besoin d'aide. Des pompiers venus France, de Suisse, de Suède, de Chypre et de Roumanie viennent leur prêter main forte.