DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L'Allemagne suspend le renvoi de migrants afghans

Access to the comments Discussion
Par Olivier Peguy avec AFP, AP
euronews_icons_loading
L'Allemagne suspend le renvoi de migrants afghans
Tous droits réservés  Mohammad Asif Khan/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

L'Allemagne annonce la suspension des expulsions de migrants afghans vers leur pays d'origine. Une décision prise au regard de la situation sécuritaire en Afghanistan.

L'Allemagne et les Pays-Bas ont annoncé ce mercredi qu'ils suspendaient les expulsions de migrants afghans vers leur pays d'origine.

C'est une volte-face, puisqu'il y a quelques jours encore, les autorités allemandes et néerlandaises, ainsi que d'autres gouvernements européens s'étaient prononcés pour la poursuite des expulsions.

Mais voilà, la situation sécuritaire se dégrade de jour en jour en Afghanistan. Et De nombreuses voix se sont élevées pour dénoncer le renvoi de ressortissants afghans dans leur pays, compte tenu de ce contexte.

D'où ce moratoire décidé par Berlin.

Steve Alter, porte-parole du ministère allemand de l'Intérieur, précise qu'il y a actuellement en Allemagne environ 30 000 migrants afghans sous le coup d'une expulsion.

« Ils constituent le groupe le plus important de migrants en situation irrégulière, ajoute-t-il. Nous continuons de considérer que les personnes en situation illégale devront quitter le pays dès que possible. »

Pour sa part, le porte-parole du gouvernement fédéral, Steffen Seibert, a justifié ce moratoire. « Bien sûr, dit-il, cette décision a été prise à la lumière des développements de ces derniers jours. Et nous consulterons nos partenaires européens à ce sujet. »

Bruxelles estime que le sujet relève de chaque Etat membre. C'est ce que rappelait ce mardi un des porte-parole de la commission.

En juillet, le gouvernement afghan a appelé les pays européens à suspendre les expulsions au moins pour les trois prochains mois.

Sur l'ensemble du continent, près de 1 200 Afghans ont été renvoyés de l'Union européenne depuis le début de l'année.