EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Allemagne : Olaf Scholz, le candidat du SPD, monte en flèche dans les sondages

Allemagne : Olaf Scholz, le candidat du SPD, monte en flèche dans les sondages
Tous droits réservés Marius Becker/(c) dpa-Pool
Tous droits réservés Marius Becker/(c) dpa-Pool
Par Laura Berlioz
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Il surprend tout le monde. Le candidat social-démocrate (SPD) fédère de plus en plus, au point d’être considéré comme un successeur potentiel à Angela Merkel, après les élections de septembre.

Il remonte en flèche dans les sondages. Olaf Scholz, ministre allemand des finances et candidat du SPD à la chancellerie joue la carte de l'expérience et ça marche. Les derniers sondages créditent les sociaux-démocrates de 19% d'intentions de vote.

PUBLICITÉ

Une progression de trois points sur une semaine pour le candidat issu de l'aile droite du parti. Pour le démarrage de sa campagne, il promet de lutter contre les inégalités :

"Les gens ne gagnent pas assez, pourtant de nombreux citoyens travaillent dur. Je voudrais insister sur la direction de ma politique : je m'engage sur un salaire minimum de 12 euros. Je veux l'appliquer dès la première année de ma chancellerie. "

Tourner la page de "l'ère Merkel"

Une progression défavorable aux démocrates-chrétiens. D'après les sondages, le soutien à la CDU-CSU chute à 26 %. Une baisse de deux points par rapport à la dernière enquête alors qu'Angela Merkel quitte ses fonctions de chancelière.

Son successeur, Armin Laschet est pénalisé par sa gestion des inondations meurtrières de juillet dernier. Ce responsable, âgé de 60 ans, est en effet aussi le dirigeant d’une des deux régions les plus touchées par cette catastrophe, la Rhénanie du Nord-Westphalie.

D'après les résultats de ces enquêtes, il sera nécessaire de réunir trois partis pour former une coalition gouvernementale, contre deux actuellement, laissant entrevoir des négociations plus âpres.

L'Allemagne se rend aux urnes pour ces élections fédérales le 26 septembre et tournera la page de l'ère Merkel après 16 ans au pouvoir et quatre victoires électorales nationales consécutives.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le défi de succéder à Angela Merkel

Elections européennes, la campagne électorale s'ouvre officiellement en Italie

Chez les Verts, un duo homme-femme pour mener la campagne des européennes