EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Les femmes afghanes ne veulent pas revenir vingt ans en arrière

Les femmes afghanes ne veulent pas revenir vingt ans en arrière
Tous droits réservés Associated Press (Videostandbild)
Tous droits réservés Associated Press (Videostandbild)
Par Maxime Biosse Duplan
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Avec la menace des talibans, ce sont des années de progrès social qui pourraient disparaître.

PUBLICITÉ

Les femmes afghanes ont-elles peur du retour des talibans ?** Avec le retour en force des talibans, plusieurs militantes des Droits de l'Homme craignent un douloureux retour en arrière** et un anéantissement de tous les efforts et progrès accomplis depuis vingt ans.

Jusqu'en 2001, il était impossible pour les femmes en Afghanistan de faire des études, travailler, ou simplement d'acquérir une indépendance.

Je n'oublierai jamais le sentiment d'impuissance que j'ai eu
Zarmina Kakar
Militante pour les droits des Femmes

Mais aujourd'hui, beaucoup ont suivi la voie de l'émancipation et ont créé des entreprises, sont au parlement, font des études ou sont même devenues activistes.. Comme Zarmina : "Au cours de la dernière ère des talibans, ma mère m'emmenait manger des glaces. J'ai vu ma mère se faire fouetter par les talibans pour avoir dévoilé son visage pendant quelques minutes, et je n'oublierai jamais le sentiment d'impuissance que j'ai eu. Aujourd'hui encore, je sens que si les talibans arrivent au pouvoir, nous reviendrons aux mêmes heures sombres."

On ne peut pas "déséduquer" des millions de personnes, se rassurent certains militants, qui estiment que l'appétit de savoir et de liberté est désormais ancré pour toujours dans la société féminine afghane.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Au moins 68 morts en Afghanistan après des crues soudaines

En Afghanistan, plus d'un million de filles n'ont pas accès à l'éducation au début de l'année scolaire

Afghanistan : retour à Kaboul pour deux anciens prisonniers de Guantanamo