DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Cambodge : le dernier dirigeant Khmer rouge encore en vie jugé

Access to the comments Discussion
Par Euronews avec AFP
euronews_icons_loading
Khieu Samphan, lors de son jugement en appel à Phnom Penh, le 16 aout 2021
Khieu Samphan, lors de son jugement en appel à Phnom Penh, le 16 aout 2021   -   Tous droits réservés  NHET SOK HENG / Chambres extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens (ECCC) / AFP
Taille du texte Aa Aa

C'est peut-être l'un des derniers actes d'un long processus judiciaires pour des crimes commis il y a plus de 40 ans au Cambodge. Ce lundi 16 août, le dernier haut responsable Khmer rouge encore en vie, Khieu Samphan, sera jugé en appel pour "génocide".

Il conteste aujourd'hui sa condamnation de 2018 pour génocide à l'encontre de la minorité ethnique vietnamienne.

Les Khmers rouges avaient laissé quelque deux millions de Cambodgiens morts du surmenage, de la famine et des exécutions massives de 1975 à 1979.

Condamné en première instance

Le 16 novembre 2018, le tribunal l'avait jugé coupable, en même temps que Nuon Chea (autre responsable, décédé en 2019) en raison des "exactions commises à l’égard des Vietnamiens, de la communauté musulmane Cham et d’autres minorités religieuses".

L'audience contre l'ancien chef d'Etat du régime de 90 ans se tiendra du 16 au 19 août devant les Chambres extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens (CETC), un tribunal spécial créé en 2006 par les autorités cambodgiennes et l'ONU.