EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Des Afghans s'opposent au remplacement de leur drapeau par celui des talibans

à Jalalabad, en Afghanistan, un manifestant s'oppose au remplacement du drapeau afghan par celui des talibans, le 18 août 2021
à Jalalabad, en Afghanistan, un manifestant s'oppose au remplacement du drapeau afghan par celui des talibans, le 18 août 2021 Tous droits réservés AP/AP
Tous droits réservés AP/AP
Par Stephane HamalianEuronews avec AFP & AP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Manifestations anti-talibans : "vous pouvez me toucher avec trente balles, me tuer. Je sacrifierai ma vie pour ce drapeau".

PUBLICITÉ

La ville de Jalalabad, dans l'est de l'Afghanistan, a donné lieu mercredi à l'une des rares protestations depuis la prise de pouvoir des talibans. Des dizaines d'habitants se sont opposés au remplacement du drapeau afghan, par celui du mouvement extrémiste.

Les talibans ont tiré en l'air pour disperser les manifestants ; au moins 1 personne est morte, l'agence Reuters avance elle trois personnes tuées et 12 autres blessées.

D'après un reporter présent sur les lieux de la manifestation, la répression a été violente.

"Certaines personnes sont arrivées avec des drapeaux afghans à la main et scandaient des slogans "Vive l'Afghanistan" et disaient que le drapeau ne devait pas être profané" explique Babrak Amirzad, dépêché sur les lieux pour l'agence de presse afghane Pajhwok.

"Nous prenions des photos et des vidéos d'eux alors qu'ils atteignaient le rond-point. Alors que je filmais, un taliban a commencé à me frapper avec une arme par derrière" décrit-t-il, visiblement choqué.

"Vous pouvez me toucher avec 30 balles, me tuer. Je sacrifierai ma vie pour ce drapeau, c'est mon drapeau" lance un manifestant, tissu tricolore sur le dos, au milieu de la foule. "Je me tiens devant vous (les talibans) [...] "Mon gouvernement sera bientôt de retour, si Dieu le veut" crie-t-il.

Une autre manifestation en défense du drapeau national afghan a eu lieu ce mercredi. Selon plusieurs témoins, des personnes se sont rassemblées dans la ville de Khost, située au sud-est du pays.

Tout un symbole, cette rébellion survient à la veille de la fête nationale, au cours de laquelle, chaque année, le drapeau de la république afghane est mis à l'honneur dans l'ensemble du pays, pour célébrer l'indépendance de 1919.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Au moins 68 morts en Afghanistan après des crues soudaines

En Afghanistan, plus d'un million de filles n'ont pas accès à l'éducation au début de l'année scolaire

Afghanistan : retour à Kaboul pour deux anciens prisonniers de Guantanamo