Ils ont fui les talibans : récit d'une athlète afghane réfugiée en Espagne

Nilofar Bayat, joueuse et capitaine de l'équipe afghane de basketball en fauteuil roulant, et son mari lors de leur arrivée en Espagne, le 23 août 2021
Nilofar Bayat, joueuse et capitaine de l'équipe afghane de basketball en fauteuil roulant, et son mari lors de leur arrivée en Espagne, le 23 août 2021 Tous droits réservés Mariscal/AP
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Capitaine de l'équipe afghane de basketball en fauteuil roulant, Nilofar Bayat symbolise le combat pour l'émancipation des femmes face aux talibans.

PUBLICITÉ

Menacée par les talibans, l'athlète afghane Nilofar Bayat respire à nouveau depuis qu'elle a posé le pied en Espagne où elle a trouvé refuge avec son mari.

Elle raconte son calvaire :

"Nous avons passé deux nuits et deux jours sous le soleil, il n'y avait rien à manger, pas même un endroit où s'asseoir."

L'arrivée des talibans au pouvoir fait peser sur Nilofar et son entourage un grand danger. La jeune femme est capitaine de l'équipe afghane de basketball en fauteuil roulant qui n'a pas réussi à se qualifier pour les Jeux olympiques. Elle symbolise le combat pour l'émancipation des femmes afghanes.

"Nous avons réussi à sauver nos vies, mais qu'en est-il des familles qui sont toujours là-bas ?" s'inquiète-t-elle.

Nous avons réussi à sauver nos vies, mais qu'en est-il des familles qui sont toujours là bas ?

Nilofar Bayat et son mari ont désormais l'intention de s'implanter en Espagne et notamment d'y jouer au basket. Des équipes locales lui ont tendu la main.

"J'espère rejouer au basket bientôt, dit-elle. Nous voulons aussi commencer à apprendre la langue. J'adore parler aux gens. J'ai envie de partager ce que je ressens et me faire des amis en Espagne."

Nilofar Bayat était arrivée vendredi soir de Kaboul à bord d'un des deux avions affrétés par le gouvernement espagnol. Avec elle voyageait un groupe de 110 réfugiés.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Afghanistan : retour à Kaboul pour deux anciens prisonniers de Guantanamo

Un avion privé russe s'écrase en Afghanistan

Plus de 165 000 migrants afghans ont quitté le Pakistan pour rentrer dans leur pays en octobre