DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Les évacuations reprennent à l'aéroport de Kaboul malgré les attentats

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Les évacuations reprennent à l'aéroport de Kaboul malgré les attentats
Tous droits réservés  Jose Luis Magana/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Malgré les attentats meurtriers, les évacuations reprennent à l'aéroport de Kaboul. Au moins 5 000 personnes attendent encore de quitter le sol afghan dans l'enceinte de l'aéroport.

Selon le dernier bilan de la Maison blanche, plus de 100 000 personnes ont été évacuées d'Afghanistan depuis le 14 août, veille du retour au pouvoir des talibans.

Ces dernières 24 heures, environ 7 500 personnes ont été évacuées, selon un responsable de la Maison Blanche. Quatorze vols militaires américains ont transporté environ 5 100 personnes, et 39 vols de la coalition en ont transportées 2 400.

Mais outre le nombre toujours important de candidats afghans au départ, l'administration Biden doit faire face à un problème, un millier d'Américains ne serait pas prêt à partir. Jen Psaki, porte-parole de la Maison Blanche, s'est voulu rassurante :

"Il ne sera pas possible d'évacuer les millions d'Afghans potentiellement désireux de quitter l'Afghanistan... Mais vous avez également entendu le président dire clairement qu'il n'y a pas de fin à notre engagement à faire sortir les citoyens américains qui ne veulent pas ou qui ne sont pas encore prêts à partir, ni à faire sortir les partenaires et ceux qui ont servi aux côtés des États-Unis au cours des 20 dernières années."

L'Australie, le Canada, la Belgique, et jeudi soir l'Allemagne et les Pays-Bas ont annoncé avoir mis fin à leurs opérations d'évacuation à partir de l'aéroport de Kaboul. L'Espagne les poursuit, de même que la France et le Royaume-Uni, malgré les attentats.

Les forces espagnoles évacuent les gens de Kaboul à Dubaï, où des appareils commerciaux affrétés par Madrid les acheminent en Espagne. Au total, 1 584 personnes sont arrivées en Espagne, dont 631 mineurs, selon le ministère des Migrations.

Le gouvernement français a prévu d'achever son opération ce vendredi soir. Jusqu'ici le pont aérien entre Kaboul, Abu Dhabi et Paris, a permis d'évacuer plus de 2 700 personnes, pour l'essentiel des Afghans menacés pour leur engagement dans la société civile, notamment pour les droits des femmes. Les forces françaises espèrent encore pouvoir évacuer plusieurs centaines de personnes.

Sources additionnelles • AP, AFP