EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

L'assassin de Robert Kennedy bientôt libéré après 53 ans de prison ?

L'audience de Sirhan Sirhan à San Diego le 27 août 2021
L'audience de Sirhan Sirhan à San Diego le 27 août 2021 Tous droits réservés AP/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés AP/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Par Julien Pavy avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Commission des libérations conditionnelles de Californie a donné vendredi son feu vert qui doit désormais être validé par le gouverneur de l'Etat.

PUBLICITÉ

Il avait assassiné Robert Fitzgerald Kennedy en 1968. Après 53 ans derrière les barreaux, Sirhan Sirhan pourrait bientôt sortir de prison.

Le gouverneur de Californie va trancher

La Commission des libérations conditionnelles de Californie a donné vendredi son feu vert qui doit désormais être validé par le gouverneur de l’État.

Sirhan Sirhan, un immigré palestinien, aujourd'hui âgé de 77 ans, avait été condamné à la prison à perpétuité pour le meurtre de Robert Kennedy, tué par balles dans un hôtel de Los Angeles en pleine campagne pour la présidentielle. Un meurtre intervenu cinq ans seulement après celui du président John Fitzgerald Kennedy.

Quinze demandes de libération rejetées

L'assassin avait à l'époque justifié son geste par le soutien apporté par Robert Kennedy à la vente d'avions militaires à Israël. Plus récemment en 2016, il avait affirmé avoir "trop bu le soir du crime" et aurait aimé "que rien ne se soit passé". Mais pour les opposants à sa libération, il n'a jamais exprimé de remords.

Sihran Sihran avait jusqu'ici effectué une quinzaine de demandes de libération conditionnelle. Celle-ci serait peut-être enfin acceptée.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Hunter Biden, fils du président américain, reconnu coupable de détention illégale d'arme à feu

Affaire Stormy Daniels : Donald Trump reconnu coupable de toutes les accusations

Le président américain a qualifié le Japon et l'Inde de nations "xénophobes"