DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Les Talibans saluent le départ des Américains d'Afghanistan

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Le C-17 Globemaster III transportant les soldats de la 82e division aéroportée de l'armée américaine, dernier vol américain à quitter le territoire afghan le 30 août 2021
Le C-17 Globemaster III transportant les soldats de la 82e division aéroportée de l'armée américaine, dernier vol américain à quitter le territoire afghan le 30 août 2021   -   Tous droits réservés  Senior Airman Taylor Crul/ Senior Airman Taylor Crul / via AP
Taille du texte Aa Aa

Des tirs de victoire ont éclaté à Kaboul, les talibans ont célébré leur prise de contrôle de l'aéroport de la capitale afghane et le départ des forces américaines après 20 ans de guerre.

L'ennemi est désormais maître du pays, un moment douloureux pour les États-unis et l'OTAN qui admettent ne pas avoir anticipé l'offensive éclair des talibans et la chute de Kaboul le 15 août dernier et qui jusqu'au bout ont souffert, perdant 13 soldats dans l'attentat-suicide qui a coûté la vie à une centaine de personnes jeudi dernier.

U.S. Central Command via AP
Chris Donahue, commandant de la 82e Division Aéroportée de l'armée américaine, embarque à bord d'un cargo C-17 devenant le dernier militaire américain à quitter le sol afghanU.S. Central Command via AP

Le dernier avion militaire américain a décollé de l'aéroport, discrètement, juste avant minuit, le 30 août, 24h avant la fin de la journée du 31 août, la date butoir fixée par le président Biden. Il transportait l'ambassadeur des États-Unis en Afghanistan et de nombreux diplomates. Et voici la photo du dernier soldat américain quittant le sol afghan rendu publique par l'état major américain.

Le secrétaire d'état américain Antony Blinken, piqué aux vifs par de multiples critiques à Washington, a défendu la gestion du retrait des troupes et des évacuations. Le pont aérien a permis d'évacuer 123 000 civils en deux semaines. Selon lui, il resterait encore 100 à 200 Américains qui refuse pour le moment de quitter l'Afghanistan :

"Cette opération était une entreprise mondiale à tous points de vue, de nombreux pays ont apporté de solides contributions au transport aérien, notamment en travaillant à nos côtés à l'aéroport. Nous sommes vraiment reconnaissants de leur soutien. Maintenant que les vols militaires américains sont terminés, un nouveau chapitre de l'engagement américain en Afghanistan a commencé. La mission militaire est terminée, une nouvelle mission diplomatique a commencé."

Les États-Unis ont annoncé un transfert à Doha, au Qatar, des activités diplomatiques et consulaires de l'ambassade des Etats-Unis à Kaboul.

Par ailleurs, l'armée américaine a indiqué avoir détruit des avions, des blindés et un système de défense anti-missiles qu'elle laissait sur place avant de quitter le sol afghan.

Sources additionnelles • AP, AFP