DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

"Nous voulons que les Afghans n'aient pas peur", affirme un porte-parole taliban

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
"Nous voulons que les Afghans n'aient pas peur", affirme un porte-parole taliban
Tous droits réservés  AP Photo
Taille du texte Aa Aa

Deux semaines après leur arrivée à Kaboul, les talibans appellent une nouvelle fois, la population à ne pas voir peur. C'est le message délivré par un porte-parole du mouvement que nous avons interrogé.

Cela fait maintenant deux semaines que les talibans ont pris le contrôle de Kaboul. Et loin des tensions qui règnent autour de l'aéroport, les dirigeants du mouvement islamiste s'efforcent de se mettre d'accord sur un gouvernement.

Nous avons pu obtenir une interview avec Zabihullah Mujahid, un des porte-parole des talibans à Kaboul.

« La première chose, c'est que les forces américaines doivent partir. Ensuite, un gouvernement islamique sera formé.

Les Afghans ont le droit de vivre en paix en tant que nation, et nous ferons des efforts pour assurer la stabilité.

Nous souhaitons nouer de bonnes relations avec tous les pays. Le peuple afghan, la nation afghane a beaucoup souffert à cause de toutes ces guerres. A présent, il est important d'avoir de bonnes relations.

Mais le maintien d'une présence militaire étrangère sera considérée par les Afghans comme la poursuite de l'invasion. C'est un point sur lequel les Afghans sont très sensibles. Ceux qui en doutent ne connaissent pas l'Afghanistan.

Le retrait américain est une bonne chose aussi bien pour les Américains que pour les Afghans.

C'est une bonne nouvelle pour les Afghans qui retrouvent leur indépendance. Le peuple afghan a le droit de revendiquer son indépendance. Et nous sommes satisfaits d'y avoir contribué.

C'est une bonne chose aussi pour les Américains qui peuvent mettre fin à 20 ans de guerre, une guerre qui a porté un coup à leur économie et à leur prestige.

Si Dieu le veut, il n'y aura aucun danger, aucun problème, à l'aéroport dès lors que nous en aurons pris le contrôle. Une fois que les Américains seront partis, tout ira bien dans et autour de l'aéroport.

Nous voulons que notre peuple n'ait pas peur.

Nous nous sommes engagés à ce que personne ne se sente en danger.
Zabihullah Mujahid
porte-parole du mouvement taliban

Nous ne sommes pas ici pour que les gens aient peur de nous et se sentent obligés de quitter leur pays. L'Afghanistan est notre pays à tous, et tous les Afghans ont le droit d'y vivre.

Nous, ce que nous voulons faire, c'est lutter contre les problèmes auxquels le pays est confronté. Alors, on invite tous ceux qui sont à l'aéroport à rentrer chez eux et à reprendre une vie normale. Nous nous sommes engagés à ce que personne ne se sente en danger.

Enfin, je tiens aussi à dire que si des personnes ont des papiers en règle, un passeport, alors elles peuvent bien sûr aller vivre à l'étranger. Ces personnes pourront prendre l'avion, voyager, après le départ des troupes étrangères. On ne s'opposera pas à ce qu'elles aillent vivre où bon leur semble. »