DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

États-Unis: l'ouragan Ida provoque tornades et inondations meurtrières à New York et sa région

Access to the comments Discussion
Par Euronews avec AFP
euronews_icons_loading
États-Unis: l'ouragan Ida provoque tornades et inondations meurtrières à New York et sa région
Tous droits réservés  AP/AP
Taille du texte Aa Aa

Des trombes d'eau se sont abattues sur New York dans la nuit de mercredi à jeudi 2 septembre, au passage des restes de l'ouragan Ida qui, après avoir frappé le sud des États-Unis, a semé tornades et inondations historiques dans le nord-est du pays. Au moins sept personnes ont péri dans les inondations à New York ont annoncé des sources policières et au moins 14 dans la région.

Les pluies torrentielles et les inondations soudaines qui ont frappé mercredi soir la ville de New York et sa région ont fait au moins 14 morts, ont annoncé jeudi des responsables officiels, des médias américains avançant un bilan de 22 décès.

Le maire de la mégapole américaine Bill de Blasio a annoncé lors d'un point presse que "neuf New-Yorkais" avaient perdu la vie dans la nuit, tandis que la mairie de la ville d'Elizabeth, dans le New Jersey voisin, a indiqué que quatre personnes étaient décédées dans ces inondations historiques dues aux restes de l'ouragan Ida. Dans la commune voisine du New Jersey, Passaic, le maire Hector Lora a annoncé en direct sur les réseaux sociaux qu'un de ses concitoyens avait perdu la vie.

Ce qui porte le bilan, selon des sources officielles, à 14 morts à New York et dans son immense région. La chaîne de télévision NBC parle de son côté de 22 morts au total, dont au moins 14 dans le New Jersey.

Au milieu de la nuit, la nouvelle gouverneure de l'État de New York, Kathy Hochul, a décrété "l'état d'urgence" suite aux inondations "majeures" dans tous les comtés frontaliers de la ville de New York, concernant potentiellement quelque 20 millions d'habitants.

"Événement météorologique historique"

Bill de Blasio, le maire sortant de la capitale économique et culturelle américaine a déploré dans un tweet un "événement météorologique historique", décrétant également "l'état d'urgence" dans sa ville.

"Je déclare l'état d'urgence dans la ville de New York ce soir. Nous subissons ce soir un événement météorologique historique avec des pluies record dans toute la ville, des inondations brutales et des conditions dangereuses sur nos routes."

Des centaines de vols ont été annulés dans les aéroports newyorkais de Newark, LaGuardia et JFK.

D'après le service météorologique national (National Weather Service), cet état d'urgence en raison d'inondations soudaines est une première dans l'histoire de la mégapole, déjà frappée en octobre 2012 par l'ouragan Sandy.

Des trombes d'eau sont tombées à partir de 21h30 sur New York, où des rues ont été inondées dans les arrondissements de Brooklyn et du Queens, rendant la circulation automobile impossible.

"Ne conduisez pas sur des routes inondées. On ne sait rien de la profondeur et c'est trop dangereux. Faites demi-tour et ne vous noyez pas !"
National Weather Service
Le service météorologique national

D'impressionnantes tornades ont été observées en Pennsylvanie, dans le New Jersey et dans le Maryland. Pluies et vents très violents ont également balayé le comté de Westchester, au nord de New York, avec nombre de sous-sols de maisons inondés en quelques minutes.

Dans le New Jersey, frappé par des pluies torrentielles, l'état d'urgence a été déclaré par le gouverneur Phil Murphy.

L'alerte des scientifiques

Les ouragans sont un phénomène récurrent dans le Sud des États-Unis. Mais le réchauffement de la surface des océans contribue à rendre les tempêtes plus puissantes, alertent les scientifiques.

Elles font notamment peser un risque de plus en plus important sur les communautés côtières victimes des phénomènes de vagues-submersions amplifiés par la montée du niveau des océans.

Le président Joe Biden se rendra vendredi en Louisiane, où l'ouragan Ida, qui y a touché terre dimanche, a détruit de nombreux bâtiments et privé d'électricité plus d'un million de foyers.

Ida devrait ensuite continuer sa route vers le nord et se diriger vers la Nouvelle-Angleterre jeudi.