"Connecting Europe Express" : promouvoir le rail en Europe

"Connecting Europe Express" : promouvoir le rail en Europe
Tous droits réservés Euronews
Tous droits réservés Euronews
Par Filipa Soareseuronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un train va sillonner l'Europe pour informer et vanter les avantages du rail à travers une centaine de villes dans 26 pays

La Commission européenne est à l'origine du projet dans le cadre de l'année européenne du rail.

PUBLICITÉ

Un train pas comme les autres en gare de Lisbonne : le "Connecting Europe Express" est parti jeudi de la capitale portugaise pour un périple de cinq semaines. Il fera escale dans une centaine de villes européennes. Objectif : promouvoir les avantages du chemin de fer. La Commission européenne est l'origine de cette initiative dans le cadre de l'année européenne du rail. 

"Nous sommes très heureux de lancer le Connecting Europe Express, qui sera pour nous un laboratoire vivant, un espace de discussion, un lieu pour rassembler les organisations, les citoyens, les autorités régionales et locales - pour discuter du train et du rôle du rail dans nos vies", explique Adina Valean, la Commissaire européenne chargée des transports.

Les difficultés de l'interopérabilité

Reste que des barrières techniques empêchent encore de faire circuler un même train à travers le continent. "Nous savons qu'il y a des difficultés dans l'interopérabilité à travers les frontières. En Europe, il y a différents écartements des rails. C'est pourquoi, il y aura en fait trois trains car il y a trois types d'écartements. Les nouvelles règles techniques et commerciales au niveau européen doivent encore être mises en oeuvre dans les Etats membres", précise la commissaire.

Le Portugal a ainsi expliqué attendre que l'Espagne migre vers les nouvelles normes pour faire de même. Au terme d'un trajet de plus de 20 000 km, le "Connecting Europe Expresse" doit arriver le 7 octobre à Paris.

"Le problème de l'interopérabilité au sein de l'Union européenne est mis en évidence par l'utilisation de trois trains pour ce tour d 'Europe sur rail. Il y aura un train entre Lisbonne, Madrid et Hendaye, un autre qui fera la majeure partie du trajet en Europe centrale et un autre dans les pays baltes", conclut notre correspondante Filipa Soares.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le Portugal a célébré les 50 ans de la révolution des Œillets

La présidente géorgienne a mis son veto à la "loi russe", "un sabotage de notre voie européenne"

Le Parlement allemand débat sur la hausse de la violence politique