PUBLICITÉ

Au Royaume-Uni, les autorités face au défi du logement des réfugiés Afghans

Illustration - Un jeune réfugié afghan à l'aéroport londonien d'Heathrow le 26 août 2021
Illustration - Un jeune réfugié afghan à l'aéroport londonien d'Heathrow le 26 août 2021 Tous droits réservés Dominic Lipinski/AP
Tous droits réservés Dominic Lipinski/AP
Par Euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Au Royaume-Uni, de nombreux réfugiés Afghans ne savent toujours pas s'ils vont pouvoir être logés.

PUBLICITÉ

Quelques jouets, pour sa fille, du dentifrice et des produits d’hygiène... c'est ce qu'a récupéré cet Afghan réfugié au Royaume-Uni depuis peu.

"Je ne pouvais pas croire que nous devions partir" confie-t-il. "Mais nous devions le faire, pour sauver notre vie" dit-il.

Désormais sur le sol britannique, l'homme a pu obtenir des produits de première nécessité dans un centre communautaire afghans de Conventry. Après avoir passé une période d'isolement sanitaire à l'hôtel, lui et de nombreux Afghans ne savent toujours pas s'ils vont pouvoir être logés.

Fahim Zazai, responsable du centre pointe "l'incertitude à propos des logements".

"Où vont-ils aller ensuite ? Les enfants, évidemment doivent commencer à aller à l'école etc." s'inquiète-t-il.

D'après les autorités britanniques, une centaine de municipalités se sont portées volontaires pour accueillir ces réfugiés. Mais beaucoup de communes ont également refusé, alors que 8000 Afghans sont arrivés sur le territoire depuis les opérations d'évacuations de Kaboul.

La ville de Coventry s'est engagée à reloger 150 Afghans et les dirigeants du conseil municipal affirment qu'aucune autorité locale ne devrait pouvoir refuser de fournir un logement aux personnes dans le besoin.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Royaume-Uni : Boris Johnson remercie son chef de la diplomatie après la crise afghane

Au moins 68 morts en Afghanistan après des crues soudaines

En Afghanistan, plus d'un million de filles n'ont pas accès à l'éducation au début de l'année scolaire