DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le Pape François à la rencontre de la communauté Rom en Slovaquie

Access to the comments Discussion
Par Euronews avec AP
euronews_icons_loading
Le Pape François à la rencontre de la communauté Rom en Slovaquie
Tous droits réservés  frame
Taille du texte Aa Aa

Lors de son périple en Slovaquie du 12 au 15 septembre, le pape François rencontrera des membres de la population rom, l'une des communautés les plus marginalisées d'Europe.

Cette rencontre, dans le quartier de Lunik IX de Kosice, deuxième ville de Slovaquie, sera l'un des temps forts de son voyage. Le quartier est le plus grand des quelque 600 ghettos défavorisés où vivent de nombreux Roms en Slovaquie. La plupart de ces zones sont dépourvues des services de base tels que l'eau courante, les systèmes d'égouts, le gaz ou l'électricité. Les taux de pauvreté, de chômage et de criminalité y sont également très élevés. "Tout le monde a peur d'être mangé par les loups à Lunik IX, mais il n'y a pas de loups ici, seulement des gens", plaisante Anna Turtakova, une habitante du quartier.

Les responsables locaux préparent un accueil chaleureux pour le pape. "C'est un grand honneur pour nous", s'émeut Marcel Sana, maire de Lunik IX. "Si le pape François vient dans cette communauté, c'est pour saluer les Roms. Il est connu pour rendre visite aux communautés marginalisées et nous le respectons d'autant plus pour cela. "

Pour le prêtre local Peter Zatkulak, cette visite est l'occasion de rétablir les relations souvent tendues entre les Roms et le reste de la population slovaque. "Par la prière, nous aimerions rechercher la réconciliation entre les Slovaques et les Roms, ainsi qu'avec l'Église, car nous nous sommes fait du mal mutuellement et cela doit cesser", explique-t-il. "Il est temps de dire pardon et de tout recommencer".

Racisme et discriminations

Les Roms ont longtemps souffert de racisme et de discriminations en Slovaquie et ailleurs en Europe centrale et orientale, et ils continuent de se heurter à d'énormes obstacles en matière d'emploi et d'accès à l'éducation. Les habitants de Lunik IX espèrent que la visite du pape entraînera des changements.

"J'ai entendu dire qu'il avait tendance à rendre visite aux plus pauvres, ce qui pourrait être la raison pour laquelle il a décidé de venir, car c'est le quartier le plus pauvre de Slovaquie", affirme Monika Gulasova, 19 ans, qui fait partie d'une chorale qui chantera pour François lors d'un service religieux.

François arrivera en Slovaquie dimanche après une brève escale en Hongrie. Outre sa visite aux Roms à Kosice, il se rendra dans la capitale slovaque, Bratislava, et dans la ville de Presov.

Le pape rencontrera également la communauté juive de Slovaquie et entendra le témoignage d'un survivant de l'Holocauste avant de conclure son voyage par une messe mercredi à Sastin, lieu d'un pèlerinage annuel visant à vénérer la sainte patronne de la Slovaquie, Notre-Dame des Douleurs.