PUBLICITÉ

Slovaquie : arrivée du pape François pour une visite de quatre jours

Le Pape François à la descente de son avion, le 12 septembre.
Le Pape François à la descente de son avion, le 12 septembre. Tous droits réservés David Josek/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés David Josek/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le souverain pontife, qui a prôné "l'ouverture" aux autres après sa rencontre avec le dirigeant souverainiste hongrois Viktor Orban, a été accueilli à Bratislava par la présidente slovaque Zuzana Caputova.

PUBLICITÉ

Le pape François est arrivé dimanche en Slovaquie, après une courte étape à Budapest, pour une visite officielle de quatre jours où il doit notamment rencontrer des survivants de l'Holocauste et des membres de la communauté rom.

Le souverain pontife, qui a prôné "l'ouverture" aux autres après sa rencontre avec le dirigeant souverainiste hongrois Viktor Orban, a été accueilli à Bratislava par la présidente slovaque Zuzana Caputova.

Pour marquer son arrivée, les cloches des 2 627 églises catholiques du pays ont retenti à l'unisson au moment de l'atterrissage de son avion.

Lundi, le pape François doit rencontrer des membres de la communauté juive, y compris des survivants de l'Holocauste.

Il se rendra ensuite mardi dans des régions plus pauvres du pays, où il rencontrera notamment des membres de la communauté rom, et retournera mercredi à Bratislava pour donner une messe en plein-air sur le lieu de pèlerinage de Sastin avant de rentrer à Rome.

La Slovaquie est l'un des pays les moins vaccinés d'Europe (seulement la moitié des adultes sont pleinement vaccinés, contre plus de 70% dans l'ensemble de l'UE). Le gouvernement avait d'abord décidé de réserver tous les événements aux personnes vaccinées, suscitant la grogne et un faible nombre de réservations. Il s'est finalement ravisé une semaine avant le voyage, en décidant de donner des tickets d'entrée aux détenteurs de tests négatifs et aux guéris du Covid-19.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Peter Magyar, le nouveau visage de l'opposition hongroise

Que fait l'ancien président iranien Mahmoud Ahmadinejad à Budapest ?

L'opposition hongroise sur les terres de Viktor Orbán