EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Référendum en Californie : le gouverneur démocrate sauve sa tête et évite la révocation

Référendum en Californie : le gouverneur démocrate sauve sa tête et évite la révocation
Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par Laurence Alexandrowicz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En Californie, les électeurs ont dit non à la révocation de leur gouverneur démocrate. Les républicains n'ont pas réussi à s'installer dans le fauteuil du patron de l'Etat le plus riche des Etats-Unis.

PUBLICITÉ

 Une victoire pour tout le camp démocrate aux Etats-Unis, et un soulagement pour le gouverneur de la Californie. Il ne sera pas mis dehors : alors que la majorité des bulletins étaient dépouillés,  2/3 des électeurs ont dit non à son renvoi. 

Un référendum avait été organisé mardi sur sa révocation, ses détracteurs lui reprochaient ses mesures strictes contre le Covid-19.

_"Nous bénéficions d'un vote écrasant de "non" ce soir ici dans l'Etat de Californie, _a réagi Gavin Newsom, le gouverneur de la Californie. Mais le "non" n'est pas la seule chose qui a été exprimée ce soir. Je veux me concentrer sur ce à quoi nous avons dit oui, en tant qu'État. Nous avons dit oui à la science. Nous avons dit oui aux vaccins. Nous avons dit oui à la fin de cette pandémie. Nous avons dit oui au droit des gens à voter sans craindre la fraude . Nous avons dit oui au droit constitutionnel fondamental des femmes à décider elles-mêmes de ce qu'elles font de leur corps, de leur destin et de leur avenir. Nous avons dit oui à la diversité. Nous avons dit oui à l'inclusion".

Si Gavin Newsom avait été destitué, le républicain ultraconservateur Larry Elder se voyait bien dans le fauteuil de gouverneur. Il y a 18 ans, lors d'un référendum semblable, Arnold Schwarzenegger avait fait chuter le gouverneur démocrate de l'époque.

Le coût de ce référendum est estimé à près de 280 millions de dollars par les autorités.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Mike Pence : "Je crois que l'Amérique est le leader du monde libre"

Après la large victoire de Donald Trump au "Super Tuesday", Nikki Haley jette l'éponge

Primaires républicaines : Donald Trump s'impose dans le Missouri, l'Idaho et le Michigan