DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Élections controversées en Russie : pour le Kremlin, les eurodéputés se sont décrédibilisés

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Bureau de vote de Moscou, 17 septembre 2021
Bureau de vote de Moscou, 17 septembre 2021   -   Tous droits réservés  Pavel Golovkin/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Le marathon électoral de trois jours a commencé en Russie avec l'ouverture des premiers bureaux de vote dans les régions du Kamtchatka et de Tchoukotka, dans l'Extrême-Orient : législatives mais aussi régionales et locales se tiennent en l'absence quasi totale d'opposition. Les bureaux de vote ont ouvert à Moscou à 7h ce vendredi matin.

Le Parlement européen a demandé à l'UE de se tenir prête à ne pas reconnaître la légitimité de ces scrutins s'ils violent les principes démocratiques et le droit international.

Une démarche inacceptable pour le Kremlin :

"Comme par le passé, nous nous défendrons contre toute ingérence inacceptable dans le processus démocratique national de la Fédération de Russie. Nous condamnons fermement les tentatives des députés européens de manipuler l'opinion publique européenne et nous comprenons que ces tentatives conduisent à la décrédibilisation définitive du Parlement européen en tant qu'organe représentatif de l'Union européenne", a expliqué Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

Dans le texte adopté jeudi qui appelle à adopter de nouvelles stratégies pour promouvoir la démocratie en Russie, le Parlement européen tient à préciser qu’il fait la différence entre le peuple russe et le régime du Président Poutine. Le régime Poutine étant qualifié de "kleptocratie autoritaire en stagnation dirigée par un Président à vie entouré d’un cercle d’oligarques".

A quelques heures du début du scrutin, le président Vladimir Poutine avait appelé les Russes à faire preuve de "responsabilité, de pondération et de patriotisme".

Il a lancé cet appel alors qu'il est en quarantaine en raison de dizaines de cas de Covid-19 identifiés dans son entourage, illustrant les difficultés de Moscou à enrayer l'épidémie sur fond de campagne de vaccination poussive.

Son porte-parole, Dmitri Peskov, a jugé possible que Vladimir Poutine utilise le système de vote en ligne au lieu de se rendre aux urnes, du fait de son isolement.

Sources additionnelles • AP, AFP