DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

"Encore beaucoup de travail" : la pression monte à un mois de la COP26

Access to the comments Discussion
Par euronews avec AFP, AP
euronews_icons_loading
"Encore beaucoup de travail" : la pression monte à un mois de la COP26
Tous droits réservés  frame
Taille du texte Aa Aa

A un mois de la COP26, la Conférence de l'ONU sur le climat, la pression monte, entretenue notamment par les jeunes, mobilisés ces derniers jours en Italie. "Il reste encore beaucoup de travail", reconnaît le président de la COP26.

Plus qu'un mois avant la COP26, la conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, qui doit se tenir début novembre à Glasgow en Ecosse.

La pression monte, entretenue notamment par la mobilisation des jeunes.

Ils ont organisé des manifestations ces derniers jours dans les rues de Milan en Italie, où se tenait une conférence préparatoire en vue de la COP26.

Alok Sharma est le président de la COP 26.

« Il reste encore beaucoup de travail, a-t-il indiqué, ce samedi. __Il ne fait aucun doute que ces jeunes qui manifestent dans le monde entier, vont demander des comptes à l'ensemble des dirigeants mondiaux si à la COP26, nous ne sommes pas en mesure de dire de manière crédible que nous avons gardé l'objectif de limitation de la température à +1,5 degré. »

L’accord de Paris en 2015 visait à limiter le réchauffement si possible à + 1,5 °C.

Mais ces dernières années, un certain nombre de pays signataires de l'accord se sont montrés réticents à reconnaître cet objectif de 1,5 °C.

Le secrétaire général de l'ONU a appelé les pays à prendre des engagements fermes lors de cette prochaine COP26 qui sera, selon lui, la conférence climat la plus importante depuis celle de Paris il y a 6 ans.