This content is not available in your region

Changement climatique : un baron irlandais réensauvage ses terres

euronews_icons_loading
Le domaine du château de Dunsany est partiellement rendu à la nature
Le domaine du château de Dunsany est partiellement rendu à la nature   -   Tous droits réservés  AFP
Par Vincent Ménard  avec AFP

Cet austère château au milieu de la verte campagne irlandaise à 25 kilomètres au nord-ouest de Dublin ressemble au premier abord à une véritable carte postale.

Mais l'habit du jeune baron de Dunsany, 21ème de la lignée qui règne sur ses terres depuis neuf siècles, nous met la puce à l'oreille.

Avec son T-shirt de death metal et sa veste en cuir, Randal Plunkett a transformé un peu moins de la moitié de son domaine en terre sauvage, sans tondeuse, sans culture et sans bétail.

Randal Plunkett : "Quand j'ai commencé, c'était un secret. Pendant les cinq premières années, personne ne savait ce que je faisais. En fait, les gens du coin pensaient que j'étais un crétin, décadent, détruisant la terre sans aucune raison".

Au bout de huit ans d'efforts, ce végétalien assumé et défenseur affiché de l'environnement annonce des résultats concrets avec le retour d'animaux sauvages comme des loutres, des cerfs, des buses et des martres.

Randal Plunkett : "Chaque année, j'assiste au retour d'au moins un animal. Et c'est merveilleux parce que nous rendons son côté sauvage à l'Irlande, connue pour être l'île d'émeraude, et nous ramenons un peu de ce vert".

Selon le Programme des Nations unies pour l'environnement, il faudrait réensauvager l'équivalent de la Chine au cours de la prochaine décennie pour enrayer la "dégradation" des terres et maintenir la hausse des températures en dessous de 2C°.