PUBLICITÉ

Élections locales en Italie : le M5S perd Turin et Rome, statu quo dans les autres grandes villes

Le dépouillement des bulletins à Rome le 4 octobre 2021
Le dépouillement des bulletins à Rome le 4 octobre 2021 Tous droits réservés Andrew Medichini/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Andrew Medichini/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Principaux enseignements des élections locales en Italie : le centre-gauche conserve Milan, Naples et Bologne, la droite Trieste et la Calabre. Mais le Mouvement 5 étoiles perd Rome et Turin.

PUBLICITÉ

Il n'y a pas eu de surprise majeure lors des élections locales en Italie qui avaient valeur de test pour les partis composant la coalition hétéroclite du gouvernement de Mario Draghi.

Le centre-gauche se maintient à Milan

Principal enseignement de ce scrutin : plusieurs mairies de grandes villes ne changent pas de couleur politique. Ainsi, le centre-gauche conserve Milan, Naples et Bologne, tandis que la droite se maintient à Trieste et en Calabre.

En revanche, le Mouvement 5 étoiles (M5S) est le grand perdant de ces élections locales puisqu'il perd Turin et Rome. Deux villes majeures où le centre-gauche et le centre-droit vont s'affronter lors d'un second tour dans moins de deux semaines.

euronews
La carte des élections locales en Italieeuronews

L'effondrement du Mouvement 5 étoiles

Autre information importante, la participation qui s'établit autour de 54%, soit en nette baisse par rapport aux élections de 2016.

Il s'agit du premier scrutin depuis l'arrivée au pouvoir de Mario Draghi en février dernier.

Giorgia Orlandi est la correspondante d'euronews à Rome : "Le principal enseignement de cette soirée, c'est d'abord la victoire du centre-gauche dès le premier tour dans au moins trois grandes villes. L'autre grand enseignement, c'est l'effondrement du Mouvement 5 étoiles (M5S), non seulement à Turin mais aussi ici à Rome. Même si les résultats ne sont pas encore officiels, il semble évident que la maire sortante Virginia Raggi est loin du résultat qu'elle avait obtenu en 2016.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : inondations en Italie, la Lombardie particulièrement touchée

Mario Draghi, futur Président de la Commisison européenne ?

Des milliers d'agriculteurs italiens manifestent pour la protection du Made in Italy