DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le Royaume-Uni conteste une nouvelle fois certains engagements du Brexit

Access to the comments Discussion
Par Christopher Pitchers  & Euronews
euronews_icons_loading
Le Royaume-Uni conteste une nouvelle fois certains engagements du Brexit
Tous droits réservés  Virginia Mayo/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Le Royaume-Uni défie une nouvelle fois l'Union européenne. Par la voix de son ministre en charge du Brexit, Londres menace de quitter le protocole sur l'Irlande du Nord si le texte ne fait pas l'objet de changements significatifs.

A travers ce document, juridiquement contraignant, le territoire britannique d'Irlande du Nord fait toujours partie du marché unique européen. David Frost accuse ainsi les 27 d'utiliser ce dispositif pour contester le Brexit. "Il y a un sentiment répandu au Royaume-Uni sur le fait que l'Union européenne a tenté d'utiliser l'Irlande du Nord pour encourager les forces politiques britanniques à renverser le résultat du référendum ou au moins de nous aligner le plus possible sur l'UE", explique-t-il. David Frost fait valoir que, contrairement à son objectif initial, le protocole menace l’accord de paix du Vendredi saint qui a mis fin à des décennies de violences sur l’île d’Irlande.

Les institutions européennes dénoncent la mauvaise foi du Royaume-Uni puisqu'il n'applique pas le protocole nord-irlandais dans son entièreté. David Frost a mené les négociations pour Londres. Le ministre assure que le gouvernement n'était pas d'accord dès son origine sur certains points du texte. "Nous l'avons approuvé car c'était la bonne chose à faire pour l'ensemble du débat politique dans le pays et il fallait réaliser le Brexit", insiste David Frost, "il s'avère que nous avions raison et qu'il s'agissait de propositions risquées".

La Commission européenne doit présenter mercredi ses propositions pour faciliter la mise en oeuvre de ce protocole. Mais elle souligne qu'il n'est pas question de renégocier le texte.