This content is not available in your region

Avant la COP26, le prince William remet son prix Earthshot pour le climat

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Le prince William et son épouse Kate, la duchesse de Cambridge lors de la cérémonie Earthshot.
Le prince William et son épouse Kate, la duchesse de Cambridge lors de la cérémonie Earthshot.   -   Tous droits réservés  Scott Garfitt/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.

"Il faut s'unir pour réparer la planète". Voici les mots du prince William, qui a organisé dimanche avec son épouse Kate la première édition du prix Earthshot, qui récompense des initiatives en faveur de l'environnement

5 lauréats ont été récompensés dans 5 catégories : protéger et restaurer la nature, assainir l'air, revitaliser les océans, bâtir un monde sans déchets et restaurer le climat. Tous ont remporté un million de livres, soit 1,17 million d'euros, pour les aider à développer leur projet.

Parmi les gagnants, on trouve la république du Costa Rica, récompensée pour ses efforts de protection et restauration de la forêt et des écosystèmes. "Nous accueillons cette marque de reconnaissance avec fierté mais humilité. Ce que nous avons réalisé dans ce petit pays d'Amérique centrale peut être fait n'importe où", a déclaré le président du Costa Rica, Carlos Alvarado.

Parmi les lauréats se trouve aussi Coral Vita, une ferme aux Bahamas élevant des coraux résistant au réchauffement climatique, ou la technologie AEM Electrolyser, des électrolyseurs modulaires qui transforment l'électricité renouvelable en hydrogène vert, une énergie propre.

Dans la catégorie "assainir l'air", c'est la société indienne Takachar qui a remporté le prix. Elle aide les agriculeurs à transformer les résidus de récolte en bioproduits commercialisables, comme les engrais. Le but est d'éviter que les déchets agricoles soient brûlés, ce qui entraîne une pollution de l'air.

Enfin, la ville de Milan, a aussi été récompensée pour son dispositif de lutte contre le gaspillage alimentaireLancé en 2019 avec l'objectif de diviser par deux les déchets d'ici 2030, ce programme récupère de la nourriture principalement dans les supermarchés et les cantines d'entreprises et la donne à des ONG qui la distribuent aux citoyens qui en ont le plus besoin.

Le prince William et son organisation caritative, la Royal Foundation, ont lancé l'an dernier le prix Earthshot. Inspiré du discours "Moonshot" prononcé en 1962 par le président John F. Kennedy, qui avait mis au défi les Américains d'aller sur la lune, et doté au total de 50 millions de livres sur dix ans (plus de 64 millions d'euros), il se veut "le prix environnemental mondial le plus prestigieux de l'histoire". Il ambitionne de récompenser tant des personnes (militants, scientifiques, économistes, etc) que des entreprises, organisations, gouvernements, villes voire pays proposant des "solutions viables" à la crise climatique, permettant d'améliorer les "conditions de vie dans le monde, en particulier pour les communautés les plus exposées au changement climatique".

La cérémonie a lieu quelques jours avant la COP26, qui se tiendra à Glasgow à partir du 31 octobre.