This content is not available in your region

Covid-19 : un rebond épidémique modéré se confirme en France, une nouvelle vague à redouter ?

Access to the comments Discussion
Par Julien Pavy  avec AFP
euronews_icons_loading
Un pass sanitaire en France le 25 octobre 2021
Un pass sanitaire en France le 25 octobre 2021   -   Tous droits réservés  Rafael Yaghobzadeh/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.

Le rebond épidémique semble se confirmer en France où la barre des 10 000 nouveaux cas de contaminations quotidien a de nouveau été franchie ce mercredi, ce qui n'était plus arrivé depuis près de deux mois.

La barre des 10 000 cas franchie

Ce chiffre de 10 000 cas est toutefois à prendre avec précaution car il intervient après un jour férié, souvent synonyme de retard dans les remontées de résultats des tests.

La moyenne jusqu'à présent se situait davantage autour des 6 000 nouveaux cas. Toutefois, depuis plus de deux semaines l'épidémie de Covid en France suit une légère courbe ascendante. Le taux d'incidence national s'établissait fin octobre à 61 cas pour 100 000 habitants. Le nombre de patients dans les hôpitaux est également en hausse.

euronews
Le Covid en Franceeuronews

Retour du masque à l'école dans 39 départements

Conséquence directe de cette poussée épidémique, le masque va faire son retour dans de nombreuses écoles, comme l'a confirmé le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal :

"A partir de la semaine prochaine et de la rentrée scolaire, dans les départements où le taux d'incidence s'est malheureusement restabilisé au-dessus de 50 pour 100 000 habitants, le protocole scolaire va repasser du niveau 1 au niveau 2, c'est à dire que le masque va être à nouveau rendu obligatoire pour les enfants des écoles concernées. Ce que je peux vous dire, c'est que cela concerne pour lundi prochain 39 départements."

Un effet yoyo dénoncé par les syndicats

Avant la vacances de la Toussaint, 79 départements français avaient profité d'une situation épidémique favorable pour lever l'obligation du port du masque dans les écoles.

Le retour de cette mesure dans 39 départements est vu d'un mauvais œil par les syndicats pour qui cet effet yoyo risque de créer de l'incompréhension et de l'instabilité.