Le Musée Boijmans Van Beunigen de Rotterdam ouvre un arche de Noé pour ses collections

Boijmans Van Beunigen Museum, Rotterdam
Boijmans Van Beunigen Museum, Rotterdam Tous droits réservés AFP
Tous droits réservés AFP
Par Frédéric Ponsard
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

C'est une première dans le monde des musées. Le Musée Boijmans Van Beunigen de Rotterdam ouvre en effet au public un bâtiment flambant neuf qui regroupe toutes ses réserves et ses collections non exposées.

PUBLICITÉ

C'est une première dans le monde des musées. Le Musée Boijmans Van Beunigen de Rotterdam ouvre en effet au public un bâtiment flambant neuf qui regroupe toutes ses réserves et ses collections non exposées.

Autrefois dans les sous sols du musée, les oeuvres sont accessibles désormais par tous dans le nouveau bâtiment, conçu comme une arche de Noé...

"Chaque bâtiment est un moment dans le temps. Donc ce bâtiment célèbre, je pense, le climat. Pourquoi, parce que c'est la raison d'être de ce bâtiment. Les anciennes archives étaient sous l'eau. C'était inondé, donc il a fallu les faire remonter".
Winy Maas
architecte

Plus de 150 000 pièces sont donc visibles et exposées ensemble pour la première fois.

Les artistes inconnus ou oubliés côtoient les grands maîtres, sans muséographie, mais rangés et étiquetés soigneusement sur 5 étages, avec des températures de conservation différentes.

Un musée d'un type nouveau, unique au monde.

"C'est le seul dépôt public entièrement accessible qui est ouvert dans le monde. Il y a dans certains musées une sorte de dépôt, mais c'est toujours un espace très réduit, et certains collectionneurs privés ont des dépôts, mais eux seuls en profitent, ils ne sont pas publics, on ne peut pas y entrer."
Sjarel Ex
directeur du musée Boijmans Van Beuningen

Avec le Dépôt Boijmans Van Beuningen, c'est un haut lieu de l'art et de la gestion des collections qui s'ouvre, à découvrir et à visiter à Rotterdam.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : la 26e édition d'Art Paris se tient au Grand Palais Ephémère

De la peinture sur la dernière fresque londonienne de Banksy

Rencontre avec l'artiste hongrois qui recycle les déchets en sculptures