This content is not available in your region

Judo : les Allemandes terminent en beauté le Grand Slam de Bakou

Access to the comments Discussion
Par Cyril Collot
euronews_icons_loading
Judo : les Allemandes terminent en beauté le Grand Slam de Bakou
Tous droits réservés  IJF (Videostandbild)

L'équipe du Japon a survolé les débats lors du Grand Slam de Bakou en décrochant dix médailles dont 5 en or. La Russie et l'Allemagne repartent de la capitale d'Azerbaïdjan avec deux victoires.

Dans la catégorie reine des + 100 kg, le Japonais Tatsuru Saito a assuré le spectacle et remporté le tournoi en venant à bout en finale du tadjik Temur Rakhimov. Le judoka de 19 ans, qui participait à son premier Grand Slam, marche plus que jamais sur les traces de son père, Hitoshi Saito, double champion olympique des + 95 kg en 1984 et 1998.

L'expérience du russe Bilalov

Un autre jeune judoka nippon a brillé dimanche sur les tatamis de la magnifique Heydar Aliyev Sport Arena : Kosuke Mashiyama (22 ans) s'est adjugé l'or chez les -90 kg en battant en finale le représentant local, Mammadali Mehdiyev.

Le russe Niiaz Bilalov a fait jouer de son côté son expérience chez les - 100 kg. Vainqueur en 2017 du Grand Slam d'Abou Dabi, le judoka de 27 ans a renoué avec la victoire en s'imposant, au Golden Score, dans son dernier combat de la journée face au Canadien d'origine égyptienne, Shady El Nahas, sacré cette année à Tbilissi.

"Je suis vraiment content d'avoir battu El Nahas sur un bel enchainement. Je n'avais pas préparé cette attaque mais je suis content qu'elle ait fonctionnée." s'est réjouit Bilalov.

Le doublé des allemandes Malzhan et Lucht

Cette dernière journée de compétition a été également bénéfique aux judokas allemandes qui ont signé un doublé. Luise Malzhan a enlevé le tournoi des - 78 kg pour décrocher à 31 ans son quatrième titre en Grand Slam. En finale, elle a dominé l'Israélienne Inbar Lanir qui se console avec un troisième podium de la saison après ses médailles de bronze décrochées à Tbilissi et à Tachkent.

"C'est un moment particulier. Je suis très satisfaite et heureuse de cette médaille d'or. Et c'est un immense bonheur de partager cette victoire avec Renée Lucht qui est ma voisine et ma partenaire d'entraînement à Berlin." s'est félicitée Luise Malzhan.

Renée Lucht a brillé aussi ce dimanche en Azerbaïdjan et confirmé sa bonne forme chez les + 78 kg. Après sa médaille de bronze à Zagreb en septembre, elle a décroché à 23 ans sa première médaille d'or en Grand Slam en venant à bout en finale de la Mongole, Adiyasuren Amarsaikhan.

La dernière épreuve de la saison se tiendra aux Emirats arabes unis du 26 au 28 novembre prochain. 167 athlètes et 28 nations sont attendus lors du Grand Slam d'Abou Dabi.