This content is not available in your region

A la COP26, Barack Obama appelle Chine et Russie à en faire plus contre le réchauffement climatique

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
A la COP26, Barack Obama appelle Chine et Russie à en faire plus contre le réchauffement climatique
Tous droits réservés  AP Photo

Certains pays ont manqué d'ambition pour mettre en oeuvre l'accord de Paris sur le climat. Barack Obama ne mâche pas ses mots. A Glasgow devant la COP26, l'ancien président américain dit regretter l'absence de compromis de la Chine et de la Russie. Même s'il reconnait des progrès, il appelle à en faire plus.

« Je dois l'avouer, a-t-il dit, il était particulièrement décourageant de voir les dirigeants de deux des plus grands émetteurs mondiaux, la Chine et la Russie, refuser de participer jusqu'à présent aux débats et aux plans internationaux . Cela reflète ce qui semble être un dangereux manque d'urgence et une volonté de maintenir le statu quo de la part de ces gouvernements. C'est une honte... Mais il y a les faits. Nous avons aussi besoin que la Chine et l'Inde prennent l'initiative sur cette question, la Russie aussi. »

Barack Obama a rendu hommage au mouvement de protestation des jeunes pour le climat, se félicitant qu'il y ait plein de Greta Thunberg dans le monde. Il a salué leur colère face à l'inaction des pouvoirs publics.

Des jeunes qui, pour certains, se sont mobilisés à Glasgow pour critiquer la politique américaine en matière d'environnement même si les Etats-Unis sont revenus dans l'accord de Paris à la faveur de l'élection de Joe Biden.