EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Chili : une présidentielle plus ouverte que jamais

Chili : une présidentielle plus ouverte que jamais
Tous droits réservés Esteban Felix/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés Esteban Felix/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Par Cyril Collot
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le premier tour de l'élection présidentielle chilienne s'annonce très spécial en raison des conditions sanitaires et du désir de la nouvelle génération de marquer un changement.

PUBLICITÉ

**Le premier tour de l'élection présidentielle chilienne s'annonce particulier en raison des conditions sanitaires et du désir de la nouvelle génération de marquer un changement. **

Les autorités électorales du Chili se sont préparées à l'élection présidentielle en effectuant des exercices préélectoraux, tenant compte des protocoles de sécurité contre le Covid-19. La première dame, Cecilia Morel, a participé à cette répétition générale en lançant un appel aux personnes âgées sur son compte twitter : " Votre vote est très important. Continuons à être les protagonistes de notre démocratie et de l'avenir du Chili !" a-t-elle écrit.

Ce dimanche, tous les électeurs devront être munis de leur carte de vaccination, utiliser du désinfectant pour les mains, porter un masque et apporter leur propre crayon pour voter.

La gauche dure et l'extrême droite au second tour ?

Ce premier tour de la présidentielle chilienne s'annonce très ouvert avec la présence de plusieurs candidats éloignés des partis politiques traditionnels.

" Ces élections marquent une véritable fracture entre les générations, explique Rodrigo Hidalgo, professeur d'école. Il y a d'un côté les partis traditionnels, la droite et la coalition de centre-gauche qui cherchent à maintenir une ligne néo-libéral dans laquelle ils sont enracinés. Et de l'autre, la nouvelle génération qui pousse au changement, aux revendications et à la participation.

L'élection s'annonce plus polarisée que jamais, avec une gauche dure et une extrême droite comme candidats les mieux placés pour accéder au second tour.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Gabriel Boric, 36 ans, officiellement nouveau président du Chili

Au Chili, deux candidats aux antipodes pour le second tour des élections présidentielles

Présidentielle en Iran : un second tour prévu pour désigner le successeur d'Ebrahim Raïssi