This content is not available in your region

"On est en train de donner de l'argent aux riches avec cette PAC !"

Access to the comments Discussion
Par Grégoire Lory
euronews_icons_loading
La réforme de la PAC adoptée, le nouveau cadre entrera en vigueur en 2023
La réforme de la PAC adoptée, le nouveau cadre entrera en vigueur en 2023   -   Tous droits réservés  Grace Ramey/AP

Le Parlement européen valide la réforme de la PAC. Cette nouvelle étape de la Politique agricole commune se veut plus respectueuse du climat, plus équitable, et plus favorable aux petites exploitations et aux jeunes agriculteurs. Mais pour Tijs Boelens, agriculteur à la tête d'une propriété bio de 8 hectares à proximité de Bruxelles, le compte n'y est pas du tout.

"On est en train de donner de l'argent aux riches avec cette PAC ! Je ne sais pas si les gens de l'Union européenne ils captent ça !", s’emporte le trentenaire. Tijs et ses associés produisent une soixantaine de légumes. Mais la coopérative touche à peine 2 500 euros par an d'aides européennes.

On est en train de donner l'argent public aux gens qui ont déjà beaucoup d'argent !
Tijs Boelens
agriculteur belge

Anna Panier a rejoint la coopérative il y a trois ans. A 27 ans elle déplore les difficultés rencontrées par les jeunes agriculteurs. "On n'a pas de terre ; on n'a pas de corps de ferme ; on a aucun bâtiment. On fonctionne avec des tentes en plastique, on construit des hangars avec des conteneurs", insiste, la jeune femme.

L’impossible réponse à toutes les ambitions

Pour les représentants des principales organisations et coopératives agricoles il est surtout temps d'avancer. Les négociations ont débuté en 2018 et devaient prendre fin pour fixer le cadre financier des prochaines années.

Le secrétaire général de la Copa-Cogeca rappelle que pour tous les acteurs le résultat de telles discussions n’est jamais suffisant. "C'est un compromis avec lequel nous devons travailler. Toutefois nous considérons que c'est un bon compromis où la plupart des objectifs sont atteints et nous nous y engageons", explique Pekka Pesonen.

Les critiques environnementales et sociales sont entendues et relayées au Parlement européen. Pour l'un des rapporteurs du projet, ce texte ne va pas assez loin dans son ambition. Mais Eric Andrieu (S&D) reconnaît aussi que ce nouveau cadre apporte plus de certitudes. "Pour la première fois depuis le début de la réforme on va avoir plus de régulation que de dérégulation" or les marchés agricoles sont particulièrement instables. Dès lors la prochaine PAC donnera des assurances en terme de revenus pour les agriculteurs estime l'eurodéputé français.

Plus de 386 milliards d’euros seront consacrés entre 2021 et 2027 à la politique agricole, soit un peu moins du tiers du budget européen. La réforme entrera en vigueur en 2023.