PUBLICITÉ

Nucléaire : l'Iran est revenu à la table des négociations

Nucléaire : l'Iran est revenu à la table des négociations
Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par euronews & AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les retrouvailles ont eu lieu ce lundi dans la capitale autrichienne cinq mois après la dernière rencontre, en juin dernier, et quatre mois après l'arrivée d'un président ultra-conservateur en Iran.

PUBLICITÉ

Reprise à Vienne des négociations sur le nucléaire iranien. Les retrouvailles ont eu lieu ce lundi dans la capitale autrichienne cinq mois après la dernière rencontre, en juin dernier, et quatre mois après l'arrivée d'un président ultra-conservateur en Iran.

La délégation iranienne, arrivée à Vienne avec des objectifs bien précis, s'est dite "déterminée" à trouver un accord.

"Ils voudraient que toutes les sanctions imposées à l'Iran depuis que les États-Unis se sont retirés de l'accord nucléaire soient levées"
Sanam Vakil
Experte en politique internationale chez Chatham House

Sanam Vakil, experte en politique internationale chez Chatham House : _"Les principales demandes sont au nombre de deux : tout d'abord, ils voudraient que toutes les sanctions imposées à l'Iran depuis que les États-Unis se sont retirés de l'accord nucléaire (en 2019) soient levées. Et la deuxième, qui je pense est d'importance primordiale, est qu'ils veulent des garanties qu'aucun signataire de l'accord ne pourra se retirer de l'accord comme l'ont fait les États-Unis (...) _Si les Etats-Unis souhaitent adopter une approche différente vis à vis de l'accord, le président américain devra obtenir l'autorisation du Congrès et il n'est pas certain que Joe Biden reçoive un quelconque soutien pour ces mesures".

Depuis le départ des Américains et par conséquent la fin de l'accord de 2015, les Européens n'ont cessé de rappeler les Iraniens à reprendre les discussions mais eu contraire, Téhéran en a profité pour accélérer son programme nucléaire.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Iran : Ebrahim Raïssi, portrait d'un dirigeant ultra-conservateur

Elections européennes : que veulent les électeurs et que promettent les candidats

Le chef de l'AIEA cherche à renforcer les contrôles sur le programme nucléaire iranien