PUBLICITÉ

Covid : l'Europe serre la vis, la France limite les rassemblements

France's video cabinet meeting
France's video cabinet meeting Tous droits réservés Nicolas Tucat/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Nicolas Tucat/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La France limite les rassemblements et réintroduit, quand il est possible, le télétravail obligatoire pour tenter de freiner l'accélération des contaminations au Covid-19.

PUBLICITÉ

Face à la propagation du variant Omicron, la France limite les rassemblements 2 000 personnes en intérieur et 5 000 en extérieur.

La mesure est valable pour trois semaines.

Pendant cette période, consommer debout dans les cafés est interdit et le télétravail redevient obligatoire, au moins trois jours par semaines, partout où il est possible.

Selon le ministre de la Santé, actuellement le nombre des malades du Covid double toutes les 24 heures.

Les mesures de restrictions anti-covid se renforcent en Allemagne également.

Les unes après les autres régions limitent les rassemblements en intérieur à plus de dix personnes vaccinées et ferment les boites de nuits.

"Il me semble que ces décisions sont justifiées et je vais m'adapter" assure un Berlinois.

"Les règles sont très différentes, cela serait bien si c'était harmonisé pour toute l'Allemagne" note un autre.

En Autriche, le confinement est toujours en vigueur pour les personnes non-vaccinées et les autorités imposent maintenant aux restaurants de fermer leurs portes à 22 heures.

Pour les restaurateurs, le manque à gagner risque d'être important.

Quant à l'Angleterre, Boris Johnson a décidé de ne pas imposer de nouvelles mesures de restriction anti-covid avant la fin de l'année : les Anglais sont invités à se faire tester, mais les rendez-vous festifs sont maintenus alors qu'à l'inverse l'Écosse, le Pays de Galles et l'Irlande du Nord limitent la taille des rassemblements.

Enfin, des centaines de personnes sont restées bloquées à Lisbonne où l'aéroport était victime d'une pénurie de tests de dépistage anti-Covid : faute de test impossible d'embarquer, les voyageurs ont été obligés de modifier leurs billets.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Vos dirigeants vous adressent leurs meilleurs voeux... malgré le Covid-19

All-Star Game français : dernier grand match de basket avant le retour des jauges

Brésil : Jair Bolsonaro accusé d'avoir bénéficié d'un "faux" certificat de vaccin anti-Covid