This content is not available in your region

Fraude dans le plus grand centre de vaccination de Vienne

Access to the comments Discussion
Par Johannes Pleschberger
euronews_icons_loading
Fraude dans le plus grand centre de vaccination de Vienne
Tous droits réservés  Euronews / Johannes Pleschberger

 Le plus grand centre de vaccination Covid d'Autriche, à Vienne, est au coeur d'une enquête policière, pour fraude : des dizaines de personnes y ont reçu un certificat de vaccination sans avoir été vaccinées. On ne sait pas encore le montant versé pour les certificats.

 "Nous avons découvert début décembre qu'une fraude à la vaccination avait eu lieu ici,  explique Stefanie Kurzweil, responsable du centre de vaccination Samariterbund. Cela a été porté à notre connaissance par le personnel et a ensuite été confirmé par des vérifications informatiques."

 Alors que le pays s'apprête à rendre le vaccin obligatoire en février, 30 à 100 cas de fraude auraient eu lieu au Samariterbund. Le système ne pourra toutefois pas retracer les vaccinations qui ont réellement eu lieu et celles qui n'ont pas eu lieu.

Deux employés ont été licenciés et dénoncés à la police.

"Il semble évident, bien sûr, que dans un processus aussi complexe que la validation d'un certificat de vaccination, d'autres personnes étaient également impliquées", estime Stefanie Kurzweil,

 Selon un rapport d'enquête , il y a probablement beaucoup plus que deux suspects. Apparemment, il y avait des piles de cartes de vaccination vides et d'étiquettes de vaccin qui traînaient, faciles à voler.

En réaction, des contrôles de sécurité ont été introduits pour le personnel et, dorénavant, le certificat de vaccination doit être validé à plusieurs endroits.

 Pendant ce temps, la police se concentre sur un suspect, comme l'explique Barbara Gass, de la direction de la police de Vienne.

_ "Le 11 décembre, une Autrichienne de 26 ans aurait reçu des noms par téléphone, qu'elle aurait ensuite inscrits dans le registre de vaccination. Ces personnes n'ont probablement pas été vaccinées. C'est du moins ce que l'on soupçonne pour l'instant."_

 La jeune femme risque désormais jusqu'à un an de prison.

 Ces dernières semaines et ces derniers mois, l'Autriche a amélioré son taux de vaccination et a atteint - avec 70% - la moyenne européenne. Mais y-a-t-il eu des fraudes dans d'autres centres de vaccination et toutes les personnes vaccinées le sont-elles vraiment ? La question se pose.