This content is not available in your region

De plus en plus d'enfants afghans sont menacés par la maladie et la malnutrition

Access to the comments Discussion
Par euronews & AFP
euronews_icons_loading
De plus en plus d'enfants afghans sont menacés par la maladie et la malnutrition
Tous droits réservés  Mstyslav Chernov/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.

Les enfants d'Afghanistan sont en danger. Dans ce pays qui connaît depuis 2005 le plus haut taux de mortalité infantile au monde, la malnutrition, les maladies respiratoires et le manque d'accès aux soins menacent plusieurs générations de nouveaux-nés.

Selon l'Unicef, avant fin 2022, 3,2 millions d'enfants seront confrontés à un manque de nourriture ou à la malnutrition en Afghanistan.

Les Talibans rejettent la responsabilité sur leurs prédécesseurs. Dr Abdoul Bari Omar, vice-ministre afghan de la Santé : "Les statistiques de l'Unicef ne sont pas acceptables pour nous. Le secteur de la santé nous a été laissé ainsi comme héritage. Nous n'avons malheureusement pas d'hôpital spécialisé et bien équipé. Quand nous sommes entrés en Afghanistan, l'hôpital Indra-Gandhi était en très mauvais état".

La sécheresse de cet été, la crise alimentaire dans tout le pays et la malnutrition envoient tous les jours des dizaines de touts petits à l'hôpital, quand un établissement de santé est accessible.

Cette maman raconte : "D'abord nous l'avons fait soigner à Maimana, mais ça n'a pas marché, alors nous l'avons emmené ici, et il va mieux, les médecins viennent et lui donnent des médicaments. Je suis ici depuis 45 jours".

22 % des 38 millions d’habitants de l’Afghanistan se trouvent aujourd'hui au bord de la famine. L'Unicef a lancé en décembre son plus important appel de fonds pour un pays... Et c'est elle qui a versé les salaires de novembre à 10 000 agents de santé, qui ne sont plus payés depuis des mois.