This content is not available in your region

Québec : pas d'alcool ni de cannabis pour les non-vaccinés

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Les magasins d'alcool sont désormais inaccessibles aux non-vaccinés
Les magasins d'alcool sont désormais inaccessibles aux non-vaccinés   -   Tous droits réservés  AFP

Pas de vaccin, pas d'alcool ni de cannabis ! Depuis ce mardi 18 janvier au Québec, les magasins vendant de l'alcool et du cannabis ne sont plus accessibles aux non-vaccinés.

"C'est un premier pas que l'on fait. On doit les protéger contre eux-mêmes et protéger notre système de santé", a expliqué le ministre de la Santé de la province francophone, Christian Dubé, lors d'une conférence de presse.

"Si les non-vaccinés sont mécontents il y a une solution très simple: allez chercher votre première dose, c'est gratuit et facile !", a-t-il ajouté.

Ce n'est pas la seule restriction que le Québec a mis en place afin de faire face à l'épidémie de Covid-19. Certaines ont été levées mais d'autres restent en vigueur : les restaurants, les bars, et d'autres lieux publics restent pour l'instant fermés.

Le gouvernement vise désormais les non-vaccinés. Ils n'auront bientôt plus accès à de nombreux autres commerces non-essentiels, ainsi que dans les magasins de plus de 1500 m2.

Une taxe qui fait polémique

Concernant la nouvelle taxe polémique appelée "contribution santé" qui sera imposée à ceux qui refusent le vaccin, elle fera l'objet d'un projet de loi.

Près de 82% de la population âgée de plus de 5 ans a reçu deux doses de vaccin. Mais le Québec est la province canadienne la plus touchée par le variant Omicron. Les hospitalisations montent en flèche, dans cette province où le système de santé est fragilisé par le manque de personnel. 

Le dernier bilan fait état de 1.953 hospitalisations et 15.874 nouveaux cas dans la province, un "raz-de-marée" selon Christian Dubé qui a qualifié de "très, très difficile" la situation dans les hôpitaux.