This content is not available in your region

L'éruption du volcan aux îles Tonga : des conséquences désastreuses pour le secteur agricole

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Les réserves alimentaires des Tonga pourraient ne pas être suffisantes
Les réserves alimentaires des Tonga pourraient ne pas être suffisantes   -   Tous droits réservés  Marian Kupu/Marian Kupu/Broadcom Broadcasting

Après la terrible éruption volcanique qui a secoué les îles Tonga, la situation demeure très difficile en raison du manque d'aide humanitaire. Les habitants de l’archipel font face à une importante pénurie d'eau potable, et le secteur agricole est ruiné à cause des cendres volcaniques.

Jonathan Veitch, en charge de coordonner les opérations pour les Nations Unies depuis les Fidji, a estimé que le principal problème pour les Tongiens est l'eau potable.

Les réserves d'eau de dizaines de milliers de personnes pourraient être contaminées par les cendres du volcan ou l'eau salée du tsunami qui a suivi. 

"Avant l'éruption, une majorité d'entre eux dépendaient de l'eau de pluie", a déclaré à Jonathan Veitch. 

Le secteur agricole est ruiné

Les réserves alimentaires des Tonga pourraient ne pas être suffisantes. "Toute l’agriculture est dévastée", a affirmé le président de l'Assemblée nationale du pays, Fatafehi Fakafanua.

"L’agriculture est le pilier de notre économie, et apparemment les cendres volcaniques rendent la situation extrêmement compliquée. Pour le moment, nous ne savons pas le nombre de terrains agricoles qui ont été endommagés, mais je comprends parfaitement l’inquiétude des agriculteurs. D’après le gouvernement, c’est plus de 80% de la population qui a été touchée par cette catastrophe", explique Fatafehi Fakafanua. 

La marée noire au Pérou, provoquée par l'éruption volcanique ?

À des milliers de kilomètres des Tonga, les côtes péruviennes ont été souillées par le déversement de 6000 barils de pétrole brut il y a une semaine.

Selon la compagnie espagnole Repsol qui est accusée d'être responsable, l’accident a été provoqué par une violente houle, consécutive à l'éruption volcanique aux Tonga. Le tanker, le "Mare Doricum" battant pavillon italien, était chargé de 965 000 barils de pétrole brut.

Repsol estime ne pas devoir porter la responsabilité de cette catastrophe, pointant le fait que les autorités maritimes péruviennes n'avaient pas émis d'avertissement concernant les conséquences possibles de l'éruption aux Tonga.