EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Élections législatives au Portugal : les quatre informations de la soirée à retenir

Le Premier ministre socialiste Antonio Costa, vainqueur des élections législatives, le 30 janvier 2022.
Le Premier ministre socialiste Antonio Costa, vainqueur des élections législatives, le 30 janvier 2022. Tous droits réservés Armando Franca/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Armando Franca/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved
Par Euronews avec AFP, EFE
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le Parti socialiste du Premier ministre António Costa a remporté les élections législatives au Portugal dimanche devant les sociaux-démocrates. Un scrutin également marqué par une hausse de la participation et une percée de l'extrême droite, qui devient la troisième force politique du pays.

PUBLICITÉ

Le Parti socialiste du Premier ministre António Costa a remporté les élections législatives au Portugal dimanche devant les sociaux-démocrates. Un scrutin également marqué par une hausse de la participation et une percée de l'extrême droite, qui devient la troisième force politique du pays.

Large victoire des socialistes, déception pour le PSD

Les sondages plaçaient le PS et le PSD dans un mouchoir de poche. Mais les socialistes ont finalement créé la surprise en remportant une large victoire lors des élections législatives, avec 41,7% des voix et au moins 117 sièges sur un total de 230 selon des résultats partiels portant sur toutes les circonscriptions sauf celles de l'étranger, qui élisent quatre députés.

C'est une belle revanche pour le Premier ministre António Costa, lâché en octobre par ses anciens alliés de la gauche radicale, ce qui a provoqué la convocation de ces élections anticipées.

Armando Franca/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved
Célébrations des militants socialistes au QG du parti après l'annonce des premiers résultats.Armando Franca/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved

Alors qu'il espérait pouvoir créer la surprise, c'est la douche froide pour le principal parti d'opposition, le Parti social-démocrate (PSD, droite) de Rui Rio, qui arrive en deuxième position avec 29,3% des voix. Rui Rio a admis qu'il n'excluait pas de démissionner et a attribué les résultats obtenus par le Parti socialiste, proche de la majorité absolue, à la mobilisation du "vote utile" à gauche.

Les résultats du PSD, a-t-il dit, sont "très loin" des attentes après une "excellente campagne". "Le Parti socialiste est le grand gagnant de la soirée", a-t-il ajouté. Si la majorité absolue des socialistes se confirme, "je ne vois pas comment je peux être utile au PSD". "Il n'y a pas besoin d'en faire un drame", a estimé le leader conservateur, visiblement ému.

Forte percée de l'extrême droite

L'un des autres grands gagnants de la soirée est le parti d'extrême droite Chega !, qui signifie "Assez !" en français. Créé en 2019, il n'avait obtenu que 1,29 % des voix lors des dernières élections, obtenant un siège au parlement. Cette fois-ci, le parti obtient 7,15% des voix et 12 élus, et devient donc la troisième force politique du pays.

Ces résultats confirment la fin de l'exception portugaise. Depuis la fin de la dictature en 1974 et jusqu'au dernier scrutin de 2019, ce pays de 10 millions d'habitants ne comptait aucun représentant de l'extrême droite au Parlement.

"Aujourd'hui, nous pourrions nous réjouir de la croissance de Chega, et nous le faisons, car les gens ont compris le message", a déclaré le leader du parti, André Ventura, à son arrivée au "quartier général," d'où les résultats sont contrôlés.

Armando Franca/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved
Andre Ventura, leader du parti populiste Chega, dans un bureau de vote à Lisbonne, dimanche 30 janvier 2022.Armando Franca/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved

Les libéraux d'Iniciativa Liberal, qui avaient également un député, ont aussi augmenté leur part de voix, contrairement aux chrétiens-démocrates du CDS, qui ont confirmé la baisse dans les sondages qu'ils connaissent depuis des années.

Revers pour les partis de gauche radicale

Les libéraux, entrés au Parlement en 2019 avec un seul député, confirment eux aussi la forte progression prévue par les sondages, avec près de 5% de voix et huit élus.

Ils devancent les deux formations de la gauche radicale, le Bloc de gauche (Bloco) et la coalition communistes-verts (Coalition démocratique unitaire, CDU), sévèrement sanctionnés après avoir provoqué ce scrutin en rejetant le projet de budget 2022.

Le Bloco a accepté sa "défaite" et, dans une première réaction, a estimé que la "bipolarisation forcée" par les socialistes ces dernières semaines "a réussi à créer un vote utile pour la gauche", selon son chef parlementaire, Pedro Filipe Soares.

"C'est un jour difficile et un mauvais résultat" a pour sa part déclaré la cheffe du Bloco, Catarina Martins. La "campagne de chantage" des socialistes a fonctionné, a-t-elle déploré.

Un fort taux de participation

Autre surprise du scrutin, le fort taux de participation, qui s'élève à près de 58%. C'est bien plus que lors du précédent scrutin, lors duquel 51% des électeurs s'étaient déplacés.

La participation était pourtant l'un des grandes incertitudes de cette journée électorale, alors que le Portugal connaît, comme d'autres pays européens, une explosion des contaminations de Covid-19 provoquée par le variant Omicron, avec un Portugais sur dix en quarantaine.

Ana Brigida/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved
De nombreuses mesures sanitaires avait été mises en place lors du scrutin dimanche.Ana Brigida/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved

Le Portugal affiche toutefois le taux de couverture vaccinale le plus élevé d'Europe et la situation dans ses hôpitaux reste maîtrisée. Les électeurs en quarantaine ont donc été autorisés à rompre leur isolement pour aller voter. Le gouvernement leur avait cependant recommande de le faire en fin de journée, entre 18 et 19 heures, "lorsque la plupart des citoyens auront déjà voté", avait expliqué la ministre de l'Administration interne, Francisca van Dunem.

Retrouvez toutes les informations de la soirée électorale :

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Luis Montenegro a été investi Premier ministre du Portugal

Luis Montenegro a remporté les élections législatives grâce à une coalition

Portugal : le résultat des premiers sondages est très serré