PUBLICITÉ

Royaume-Uni : la fondation du prince Charles au cœur d’un scandale

Royaume-Uni : la fondation du prince Charles au cœur d’un scandale
Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'institution caritative est soupçonnée d'avoir reçu un gros chèque en échange de titre honorifiques. Une enquête a été ouverte par les autorités britanniques.

PUBLICITÉ

Un nouveau scandale qui secoue la famille royale britannique. Les autorités ont lancé une enquête sur la fondation caritative du Prince Charles. En cause, des soupçons d'argent contre des honneurs.

Un riche homme d'affaires Saoudien aurait ainsi fait don de plus d'un million de livres avant d'être fait commandeur de l'Empire britannique par le prince Charles, lors d'une cérémonie privée à Buckingham Palace en novembre 2016.

Pour l'heure, aucun interrogatoire n'a encore été mené.

Au repos après avoir contracté le Covid, le Prince Charles, de son côté, se défend en indiquant qu'il n'avait "aucune connaissance de l'offre présumée d'honneurs ou de citoyenneté britannique, contre des dons à ses œuvres de bienfaisance".

Ce scandale survient au lendemain de l'annonce d'un accord à l'amiable entre le frère de Charles, le prince Andrew et Virgina Giuffre. En janvier dernier, elle avait accusé le duc d'York de l'avoir agressée sexuellement à l'âge de 17 ans, ce que le prince nie.

Selon les tabloïds britannique, il lui pourrait lui verser près 12 millions de livres pour s'éviter un procès. Une somme, qui pourrait être payée par la Reine d'Angleterre, alors que cette dernière avait alors destitué son fils de ses titres militaires et des parrainages royaux.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le prince Charles aurait accepté un don d'un million de livres de la famille Ben Laden

Une nuit illuminée pour le jubilé de platine d'Elizabeth II

La reine Elizabeth II célèbre ses 70 ans de règne et prépare sa succession