EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

La Pologne "pays clef" face à la crise en Ukraine

La Pologne se prépare à accueillir des déplacés ukrainiens
La Pologne se prépare à accueillir des déplacés ukrainiens Tous droits réservés WOJTEK RADWANSKI / AFP
Tous droits réservés WOJTEK RADWANSKI / AFP
Par Shona MurrayEuronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Commission européenne apporte son soutien à la Pologne, pays voisin de l'Ukraine. Varovie se prépare à accueillir des déplacés ukrainiens face au risque de conflit armé avec la Russie.

PUBLICITÉ

L'Union européenne se prépare à accueillir des déplacés ukrainiens. La Pologne se dit prête à les aider face au risque d'une invasion militaire menée par la Russie contre Kiev. La Commissaire européenne en charge des Affaires intérieures s'est rendue mardi à Varsovie pour voir comment le gouvernement peut intervenir si la situation devait se détériorer plus encore.

"Nous devons nous préparer en cas d'un afflux important de déplacés ukrainiens vers l'Union européenne et la Pologne est bien évidemment un pays clef", explique Ylva Johansson. La Commissaire ne veut pas avancer de chiffre mais assure que l'Union et les Etats membres sont prêts à faire preuve de solidarité.

Toutefois des milliers de réfugiés, venus principalement du Moyen-Orient, attendent toujours un geste de la Pologne. Ces personnes sont bloquées le long de la frontière avec le Bélarus. Minsk est accusée par les Européens d'instrumentaliser ces migrants pour contester les sanctions de l'UE.

Ylva Johannson condamne l'attitude des autorités bélarusses mais demande aussi à la Pologne de revoir sa politique d'accueil. "J'ai dit clairement que l'accès aux procédures d'asile est un droit fondamental auquel il n'est pas possible de déroger", insiste la responsable suédoise.

Les autorités polonaises refusent de laisser entrer les journalistes et les ONG dans cette zone. Les migrants qui n'ont pas cherché à retourner dans leur pays se retrouvent dans des centres de détention.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'OTAN va ouvrir un centre de commandement pour l'Ukraine en Allemagne

OTAN : la Chine est un soutien décisif à la guerre de la Russie contre l'Ukraine

Joe Biden défend sa candidature malgré sa confusion entre Zelensky et Poutine