This content is not available in your region

Plus de 50.000 réfugiés ukrainiens ont fui leur pays en moins de 48 heures

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Plus de 50.000 réfugiés ukrainiens ont fui leur pays en moins de 48 heures
Tous droits réservés  AUREL OBREJA/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.

Les premiers réfugiés ukrainiens ont commencé à affluer dans les pays voisins.

Selon les autorités polonaises depuis le début de la guerre, environ 15 000 personnes ont déjà traversé la frontière vers la Pologne.

Après près avoir fui l'invasion russe, de nombreux réfugiés ont passé la nuit dans une gare polonaise à quelques kilomètres de l'Ukraine

Andry est arrivée, comme quelque 200 autres réfugiés, dans la gare de Przemysl, dans le sud-est de la Pologne : "Je me suis réveillé la nuit, suite aux messages et aux appels de mes amis. Ils m’ont informé du début de l’intervention militaire en Ukraine.Nous avions préparé des plans d'urgence pour nous rencontrer à la gare, mais nous n’avions rien prévu pour la suite. nous n'étions pas organisés sérieusement. Lorsque j'ai quitté la maison pour aller à la gare, j'ai d'abord entendu un missile ou un obus, peut-être que c’était un avion de chasse. En tout cas le bruit était très fort et inimitable, comme si quelque chose passait à toute vitesse, puis ça a été suivi d'une énorme explosion, quelque part dans le centre-ville ou à la périphérie de Kiev", nous explique le jeune Andry Borysov.

A un arrêt de bus de la ville de Medyka, au sud-est de la Pologne. Beaucoup réfléchissent à ce qu'ils vont faire maintenant. Parmis eux, Vitalii Koval qui compte bien rester en Pologne un certain temps :

"Nous laissons nos deux chiens chez un ami en Ukraine, parce que nous n'avons pas eu le temps de leur faire un passeport ou d’avoir une permission de sortie. Nous réfléchissons maintenant à ce que nous allons faire et je pense que nous irons probablement jusqu'à la ville Wrocław. Là-bas, nous serons plus sereins et nous déciderons de ce que nous pourrons faire ensuite."

Des milliers de réfugiés ukrainiens ont également franchi les postes-frontière de la Roumanie. Certains sont venus à pied, d'autres en voiture ou en ferry. Beaucoup d'entre eux viennent ici parce qu'ils ont des parents ou des connaissances vivant en Roumanie.

En signe de solidarité, de nombreux Roumains sont venus en voiture pour conduire les réfugiés là où ils devaient aller.