This content is not available in your region

Ukraine : plus de 500 000 réfugiés déjà recensés par le HCR

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Un père embrasse sa fille après avoir fui le conflit en Ukraine, au poste frontière de Medyka, en Pologne, dimanche 27 février 2022.
Un père embrasse sa fille après avoir fui le conflit en Ukraine, au poste frontière de Medyka, en Pologne, dimanche 27 février 2022.   -   Tous droits réservés  Photo : Visar Kryeziu (Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.)

Plusieurs centaines de milliers de réfugiés ukrainiens fuyant l'invasion de leur pays par la Russie de Vladimir Poutine ont afflué depuis jeudi dans des pays frontaliers, selon les autorités de ces pays d'accueil.

Se préparer à une crise humanitaire "de proportions historiques" en Ukraine

Selon une estimation de l'Onu, l'Union européenne doit se préparer à une crise humanitaire "de proportions historiques" en Ukraine, qui pourrait aboutir à "plus de 7 millions" de personnes déplacées à l'intérieur du pays si l'offensive russe se poursuit.

Plus de 500 000 réfugiés ont déjà fui les combats en Ukraine depuis l'invasion russe déclenchée jeudi pour les pays voisins et leur nombre "continue à augmenter", ont indiqué dimanche les Nations unies.

Ce nombre "est basé sur les données mises à disposition par les autorités nationales", a souligné le Haut commissariat aux réfugiés (HCR) dans un tweet.

L'UE appelle ses États membres à réduire les formalités administratives

La Commission européenne a vivement conseillé aux États membres de réduire les formalités administratives pour les citoyens ukrainiens qui fuient la guerre pour se mettre en sécurité.

Les 27 ont décidé d'accepter les réfugiés ukrainiens sans demande d'asile. Cette politique de la porte ouverte doit rester en vigueur pendant trois ans maximum.

Bruxelles va également débloquer des fonds pour soutenir les pays qui se trouvent en première ligne

Les pays européens en première ligne pour aider les réfugiés

Pologne

Près de 200 000 personnes venant d'Ukraine sont entrées en Pologne depuis le début jeudi de l'invasion russe de cette ex-république soviétique, selon les gardes-frontières polonais.

La Pologne, qui abritait déjà environ 1,5 million d'Ukrainiens avant l'invasion russe et qui a exprimé son soutien indéfectible au pays envahi, a jusqu'à présent vu une grande partie de ceux qui fuient l'Ukraine entrer sur son territoire.

Dans tout le pays, les gens s'organisent sur les réseaux sociaux, font des collectes d'argent, de médicaments, offrent des logements, des repas, du travail ou un transport gratuit pour les réfugiés.

Roumanie

Selon le porte-parole du gouvernement, 47 000 Ukrainiens au total sont entrés en Roumanie depuis jeudi. Parmi eux, 22 000 ont déjà quitté le pays, tandis que 25 000 sont restés en Roumanie.

Photo : Andreea Alexandru (Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.)
Des bénévoles préparant des sandwichs pour les réfugiés ukrainiens, à Siret, en Roumanie, vendredi 25 février 2022.Photo : Andreea Alexandru (Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.)

Le poste-frontière le plus sollicité est celui de Siret (nord), suivi de Sighetul Marmatiei, également dans le Nord.

Deux camps ont été mis en place, un à Sighetul, vide pour l'instant, et l'autre à Siret, dont la quarantaine d'occupants doit être transférée vers des centres d'accueil.

Hongrie

Selon la police hongroise, plus de 71 000 réfugiés sont arrivés dans le pays depuis jeudi.

Photo : Anna Szilagyi (Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.)
Des réfugiés fuyant le conflit avec l'Ukraine voisine arrivent à Zahony, en Hongrie, dimanche 27 février 2022.Photo : Anna Szilagyi (Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.)

Le pays compte cinq postes-frontières avec l'Ukraine et plusieurs villes frontalières, comme Zahony, ont aménagé des bâtiments publics en centres de secours, où des civils hongrois viennent proposer vivres ou assistance.

Bols chauds de goulash, offres d'hébergement ou tout simplement un mot de réconfort : les Hongrois ont accouru ce week-end à la frontière avec l'Ukraine pour apporter leur soutien aux réfugiés poussés sur la route par l'invasion russe.

Même le Premier ministre souverainiste Viktor Orban, connu pour sa politique anti-migrants, a fait le déplacement et assoupli les strictes règles d'asile du pays.

Moldavie

Plus de 41 000 personnes venant d'Ukraine sont arrivées sur le territoire moldave, selon le HCR.

Slovaquie

Plus de 17 600 Ukrainiens ont franchi la frontière slovaque depuis jeudi, selon le HCR. 6 514 sont arrivés dans la seule nuit de samedi à dimanche, selon le ministère de l'Intérieur.