Pologne : Cracovie, théâtre de manifestations de réfugiés ukrainiens

Des réfugiés manifestent tous les jours à Cracovie.
Des réfugiés manifestent tous les jours à Cracovie. Tous droits réservés Valérie Gauriat
Par Valérie Gauriat
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Ils appellent les dirigeants occidentaux à imposer une zone d'exclusion aérienne au-dessus de l'Ukraine. Valérie Gauriat, envoyée spéciale pour Euronews, les a rencontrés.

PUBLICITÉ

Chaque jour, la célèbre vieille ville de Cracovie, en Pologne, est le théâtre de manifestations de groupes de citoyens ukrainiens contraints de fuir leur pays déchiré par la guerre.

Sans relâche, ils appellent les dirigeants occidentaux à imposer une zone d'exclusion aérienne au-dessus de l'Ukraine. Parmi les manifestants, un groupe d'enfants vient de orphelinat bombardé dans la ville de Kharkiv.

Oleksandra Solovka est arrivée de Kyiv il y a quelques jours :"Aidez-nous a garder la vie de nos enfants et de nos femmes et a protéger l'Europe entière parce que c'est la guerre entre l'humanité et la guerre contre toute la vie dans le monde"

Si vous n'arrêtez pas Poutine, le sang du peuple ukrainien sera sur vos mains.
Andriy Fuchenko
Ukrainien habitant en Pologne

Tous ici appellent les citoyens des pays occidentaux à faire pression sur leurs gouvernements, comme Mia

"Les enfants d'Ukraine sont tués, à cause de cet imbécile, Poutine. Nous pouvons fermer le ciel. L'OTAN peut fermer le ciel. Ces gens qui sont tués, il y a tellement de gens. Il y a un génocide dans mon pays. Il n'y a aucune raison pour ça."

Mais aussi certains ukrainiens habitant en Pologne, comme Andriy Fuchenko : "S'il vous plaît, le monde entier ! Ne restez pas silencieux ! S'il vous plaît, aidez-nous. Nous avons besoin de votre aide. Ce que je dis aussi, c'est pour tous. Ce que je dis est pour Biden, pour Macron, pour le sel Johnson et pour le peuple. Je veux vous dire à tous pour vous : si vous n'arrêtez pas Poutine, le sang du peuple ukrainien sera sur vos mains."

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La population russe partagée concernant la guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : le sort de réfugiés en suspens

La Pologne prolonge son assistance aux réfugiés ukrainiens