This content is not available in your region

Les pays européens du bassin méditerranéen cherchent à réformer le marché de l'énergie

Access to the comments Discussion
Par Giorgia Orlandi
euronews_icons_loading
Les pays européens du bassin méditerranéen cherchent à réformer le marché de l'énergie
Tous droits réservés  Gregorio Borgia/AP

Les Premiers ministres italien, espagnol, portugais, et grec (en visio, pour cause de covid) se sont réunis à Rome lors d'un mini "sommet méditerranéen" pour trouver un consensus sur la réforme des marchés européens de l'énergie et la réduction des prix de l'énergie.

L'Italie est presque totalement dépendante du gaz. Rome importe 90 % de ses approvisionnements annuels, dont 45 % en provenance de Russie. Rome, comme Madrid, est favorable à l'achat de gaz en commun par l'UE, ce qui permettrait d'acheter moins cher.

"L'Union européenne a réagi avec unité et détermination à l'agression contre l'Ukraine, a déclaré le Premier ministre italien, Mario Draghi, maintenant elle doit trouver la même unité et la même détermination pour faire face à nos crises qui sont nombreuses, l'une est l'énergie, mais ce n'est pas la seule."

Parvenir à un accord préventif : c'est l'objectif de la réunion, a ajouté le Premier ministre italien Mario Draghi, qui a également souligné l'importance de la rive sud du continent pour l'approvisionnement du reste de l'Europe, mais aussi pour le travail qui doit être fait sur la diversification des sources d'énergie et sur les énergies renouvelables, ceci afin de réduire la dépendance énergétique vis-à-vis de la Russie.