This content is not available in your region

Hongrie : Qui est Viktor Orban, l'ultraconservateur en route vers un quatrième mandat?

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Hongrie :  Qui est Viktor Orban, l'ultraconservateur en route vers un quatrième mandat?
Tous droits réservés  Screenshot: euronews

Viktor Orban, bien que très controversé en Europe, occupe le poste de Premier ministre en Hongrie depuis 2010. Grâce à un soutien populaire, le dirigeant nationaliste et conservateur, brigue un quatrième mandat consécutif lors du scrutin du 3 avril.

Victor Orban s'est fait connaitre en 1988 sous l'ère soviétique, en fondant le parti anticommuniste et chrétien-démocrate Fidesz.

Deux après, il devient député, puis pour la première en 1998 il accède au poste de premier ministre. Quatre ans plus tard, défait par les socialistes, il dirige l'opposition de droite pendant huit ans. Une période durant laquelle il va préparer son grand retour pour 2010, mais cette fois il est parti pour durer beaucoup plus longtemps.

Une politique nationaliste et anti-libérale

Au cours de ses trois mandats depuis 2010 , Victor Orban met en avant les racines chrétiennes de l’Europe, s'oppose frontalement à l'immigration (musulmane) et milite pour une démocratie non libérale.

Viktor Orban, qui se présente comme le rempart numéro un en Europe contre "l'invasion musulmane", avait alors fait ériger en 2015 des clôtures barbelées aux frontières avec la Serbie et la Croatie.

La guerre contre le milliardaire George Soros

Son troisième mandat est surtout marqué par son opposition avec George Soros. Au fil des mois, ce milliardaire américain d'origine hongroise est devenu l'ennemi numéro un du Premier ministre.

Pour Victor Orban, les médias indépendants, les universités et les fondations financées par philanthrope George Soros représentaient une véritable menace. 

En 2018, sous pression, la fondation de George Soros est contraint de quitter la Hongrie.

Proche de Vladimir Poutine

En dépit des nombreuses crises entre Moscou et l'Union européenne, Viktor Orban construit une relation amicale avec le maître du Kremlin Vladimir Poutine.

Au fil des ans, Victor Orban devient le dirigeant de l'UE, le plus en phase avec la politique de Vladimir Poutine. 

Le gouvernement a même signé un mégacontrat avec le géant public russe Rosatom pour augmenter la capacité de l'une de ses centrales nucléaires et un autre avec le géant énergétique Gazprom pour la livraison de gaz à long terme.

Piégé par la guerre en Ukraine

Viktor Orban proche de Moscou, se retrouve écartelé par la guerre en Ukraine. Il a condamné l'invasion russe, et soutenu les décisions communes prises par l’Union européenne et l’Otan. Il a également annoncé que son pays accepterait les réfugiés Ukrainiens.

Le gouvernement hongrois, connu pour sa politique résolument hostile aux migrants, a ouvert sa frontière à de nombreux Ukrainiens fuyant la guerre.

Mais Viktor Orban a refusé de livrer des armes à l'Ukraine et dans le même temps, les médias contrôlés par le parti au pouvoir continuent de diffuser la propagande russe.